Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Le FN possible gagnant dans trois régions-Sondage

Reuters03/12/2015 à 12:53
    * Le FN en tête dans six régions de métropole au premier 
tour 
    * La droite classique gagnerait cinq régions 
    * La gauche pourrait en conserver quatre 
 
 (Actualisé avec précisions, contexte) 
    PARIS, 3 décembre (Reuters) - Le Front national (FN) arrive 
seul en tête des intentions de vote dans la moitié des régions 
de France métropolitaine en vue du premier tour et dans trois 
régions en vue du second, selon une vague de sondages publiés 
jeudi, à trois jours du scrutin. 
    La droite classique et la gauche remporteraient  
respectivement cinq et quatre régions, d'après cette enquête 
Ipsos-Sopra Steria pour le Centre de recherches politiques de 
Sciences Po (Cevipof) et Le Monde.  
    Dans l'hypothèse de triangulaires au second tour, le 13 
décembre, le FN fait la course en tête en 
Alsace-Champagne-Ardennes-Lorraine, Nord-Pas-de-Calais-Picardie 
et Provence-Alpes-Côte-d'Azur (Paca). 
    La marge du parti d'extrême droite est maigre dans l'Est 
puisque la liste conduite par Florian Philippot ne compte que 
deux points d'avance sur celle de l'union de la droite (37% 
contre 35%), et neuf sur celle de la gauche. 
    En revanche, Marine le Pen et Marion Maréchal-Le Pen partent 
avec une nette longueur d'avance : la présidente du FN est 
créditée de 40% dans le Nord, contre 30% pour ses deux 
concurrents, et sa nièce de 41% en Paca, contre 34 pour la 
droite et 25% pour la gauche.      
    Au premier tour dimanche, le FN arriverait en tête des 
intentions de vote dans ces trois mêmes régions, ainsi qu'en 
Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, en Bourgogne-Franche-Comté 
et en Centre-Val-de-Loire. 
    Il fait également jeu égal avec l'union de la droite en 
Normandie, avec 31%, d'après cette étude dans laquelle la Corse 
ne figure pas. 
     
    SCORES SERRÉS 
    Les résultats agrégés au niveau national placent le FN en 
tête au premier tour, avec un point d'avance sur la droite 
classique (30% contre 29%), donnée gagnante dans cinq régions. 
    Droite et centristes pourraient s'installer à la présidence 
d'Auvergne-Rhône-Alpes, du Centre, d'Ile-de-France, de 
Pays-de-la-Loire et de Normandie, mais les scores prêtés aux 
différentes listes y demeurent serrés. 
    En Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, 
Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées et Bretagne, la gauche jouit 
d'une avance confortable, et plus modeste en 
Bourgogne-Franche-Comté,    selon cette série d'enquêtes menés 
par Internet du 20 au 29 novembre auprès d'un échantillon de 
23.061 personnes. 
    Les sondages successifs mesurent depuis quelques semaines 
une poussée du FN et entretiennent un débat, surtout à gauche, 
sur l'opportunité de se désister au second tour pour barrer la 
route au FN. 
    Le Parti socialiste (PS) a fait savoir qu'il étudierait la 
question au cas par cas dimanche soir, tandis que Nicolas 
Sarkozy, chef de file des Républicains, a exclu la possibilité 
de former un "front républicain". 
    Le Premier ministre, Manuel Valls, est allé jusqu'à évoquer 
une fusion possible des listes de droite et de gauche mais cette 
idée, que rejette a priori la droite, n'a pas suscité pour 
l'heure l'enthousiasme dans les rangs socialistes. 
 
 (Simon Carraud, édité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.