Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ORANGE (ex: FRANCE TELECOM)

14.4950EUR
-0.96% 
Ouverture théorique 14.4950
indice de référence CAC 40

FR0000133308 ORA

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    14.5700

  • clôture veille

    14.6350

  • + haut

    14.6500

  • + bas

    14.4050

  • volume

    6 719 436

  • valorisation

    38 558 MEUR

  • capital échangé

    0.25%

  • dernier échange

    18.06.18 / 17:36:16

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    13.6300

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    15.3600

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur ORANGE (ex: FRANCE TELECOM)

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter ORANGE (ex: FRANCE TELECOM) à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ORANGE (ex: FRANCE TELECOM) à mes listes

    Fermer

France-Le dossier Richard devant la Cour de discipline budgétaire

Reuters21/01/2016 à 06:00
    PARIS, 21 janvier (Reuters) - Stéphane Richard, le PDG 
d'Orange  ORAN.PA , se fait représenter ce jeudi par ses avocats 
devant la Cour de discipline budgétaire et financière (CDBF) où 
il est convoqué pour s'expliquer sur l'arbitrage réalisé en 
faveur de Bernard Tapie. 
    Stéphane Richard est en déplacement au Maroc pour participer 
au conseil d'administration de la filiale marocaine d'Orange, 
Meditel, et la CDBF avait été prévenue en amont, a déclaré son 
conseiller en communication, Clément Reyne. 
    Les défenseurs du PDG d'Orange vont plaider le sursis à 
statuer, a-t-on appris dans son entourage. 
    Ils estiment que la CDBF, même si elle n'a pas l'obligation 
d'attendre que la justice pénale ait fait son office, devrait 
attendre que la procédure soit achevée, précise Mediapart. 
    "Pour Stéphane Richard, il est incompréhensible que la CDBF 
entende se prononcer aussi vite sur son cas. D'autant que si la 
juridiction financière s'alimente des pièces versées dans la 
procédure pénale, celle-ci n'est toujours pas achevée", écrit le 
site d'informations. 
    Trois protagonistes clés de l'affaire Tapie, dont le PDG 
d'Orange, ont été renvoyés devant la CDBF. 
    Cet organisme associé à la Cour des comptes leur reproche 
notamment d'avoir favorisé le recours à l'arbitrage qui a permis 
à Bernard Tapie d'obtenir 403 millions d'euros en 2008 grâce à 
l'arbitrage soldant son litige avec le Crédit lyonnais sur la 
revente d'Adidas. 
    La CDBF est chargée de juger les infractions en matière de 
finances publiques en sanctionnant "les violations des règles de 
protection de l'argent public et (...) la mauvaise gestion qui 
se traduit par des irrégularités". 
    Le procureur général près la Cour des comptes a renvoyé 
Stéphane Richard devant la CDBF en sa qualité de directeur de 
cabinet de la ministre de l'Economie et des Finances de 
l'époque, Christine Lagarde, actuelle patronne du FMI. 
    Jean-François Rocchi est entendu en tant que président du 
Consortium de réalisation (CDR) chargé de liquider les actifs du 
Crédit lyonnais et Bernard Scemama en tant que président de 
l'EPFR, établissement public administratif responsable du 
financement du dispositif de défaisance du groupe. 
    Tous trois sont passibles d'amendes. 
    La Cour cible les décisions de recourir à l'arbitrage et de 
ne pas exercer un recours en révision contre la sentence. 
    Bernard Tapie et son épouse, leurs sociétés et leurs 
liquidateurs judiciaires ont été condamnés le 3 décembre par la 
cour d'appel de Paris à rembourser les 403 millions d'euros. 
   Dans le dossier judiciaire de l'affaire, Stéphane Richard, 
qui est en pleine négociation pour un rapprochement entre Orange 
et Bouygues, a été mis en examen pour complicité de détournement 
de fonds publics et escroquerie en bande organisée. 
   Dans le volet ministériel de l'affaire, Christine Lagarde a 
été renvoyée en décembre devant la Cour de justice de la 
République, une décision contre laquelle la directrice générale 
du FMI a décidé de former un recours en cassation. 
   La commission d'instruction de cette juridiction reproche à 
l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy d'avoir fait preuve de 
"négligence dont il résulte un détournement de fonds publics par 
une personne privée". 
 
 (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse) 
 

Valeurs associées

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.