Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Le contrôleur contre le regroupement des islamistes en prison

Reuters30/06/2015 à 11:11

* Une expérimentation jugée positive par la Justice * Le contrôleur des prisons estime que cela rate la cible * Taubira promet de tirer des enseignements PARIS, 30 juin (Reuters) - Le contrôleur général des lieux de privation de liberté n'est pas favorable à la généralisation du regroupement des islamistes dans des quartiers dédiés en prison, une mesure annoncée par le Premier ministre en janvier dernier. Dans un avis rendu public mardi, elle pointe le risque de cohabitation de détenus aux degrés de radicalisation variés, mais aussi de "glissement" de ce régime de regroupement vers l'isolement complet des personnes placées dans ces quartiers. Depuis octobre dernier, Paris teste le regroupement des détenus radicalisés à la prison de Fresnes (Val-de-Marne), sur initiative du directeur d'établissement. Vingt-deux islamistes ont été répartis dans sept cellules doubles, cinq cellules individuelles et une cellule triple. Au vu de résultats "positifs", selon le ministère de la Justice, le gouvernement a décidé en début d'année d'étendre cette mesure à quatre autres quartiers pénitentiaires avant fin 2015. ID:nL6N0UV243 Cette décision, contraire à ce qui se pratique en Espagne par exemple, divise les observateurs. "C'est un peu comme avec les déchets radioactifs", disait récemment à Reuters un magistrat spécialisé. "Soit vous les dispersez, soit vous les regroupez sur un site ultra-sécurisé. Il y a toujours un risque de radioactivité, mais cela permet peut-être une meilleure gestion du risque." Pour rendre son avis, le contrôleur général des lieux de privation de liberté, Adeline Hazan, a visité avec ses équipes la prison de Fresnes ainsi que les maisons d'arrêt de Bois-d'Arcy (Yvelines) et d'Osny (Val d'Oise) et le centre pénitentiaire sud-francilien, pressentis pour accueillir des unités de regroupement de détenus radicaux. "EMPRISE" DES CODÉTENUS Le critère retenu pour le placement dans le quartier à Fresnes - avoir été condamné ou mis en cause pour des faits en lien avec une entreprise terroriste - rate partiellement la cible des détenus radicalisés, souligne-t-elle. Par ailleurs, les surveillants de Fresnes ne notent pas d'effet apaisant sur le reste de la détention. Les détenus regroupés s'inquiètent aussi d'un risque de "discrimination et de stigmatisation" et de ne pouvoir se défaire de l'emprise de leurs codétenus, indique-t-elle. La France, comme tous ses voisins européens, tâtonne dans sa lutte contre l'islamisme, à la recherche d'une réponse judiciaire proportionnée qui prenne en compte le risque de radicalisation dans ses prisons surpeuplées. ID:nL5N0XV0ZN Adeline Hazan appelle les pouvoirs publics à évaluer les programmes de "déradicalisation" qui ont commencé depuis mai dans certaines prisons et à lancer une réflexion sur la prise en charge des jeunes de retour des zones de djihad armé. "L'incarcération ne peut pas être le mode de traitement indifférencié d'un phénomène qui touche désormais plusieurs centaines de personnes au degré d'engagement très disparate", dit-elle. Dans une réponse à son avis, la ministre de la Justice souligne que la logique de dispersion des détenus islamistes "a rapidement été mise en échec par l'augmentation de nombre d'écrous de cette nature", surtout en région parisienne. "Nous construisons progressivement et de manière collective des réponses et mettons en place des expérimentations par définition évolutives mais toujours dans le respect de la loi", assure Christiane Taubira. "Des évaluations sont réalisées au fur et à mesure et les enseignements en sont tirés pour progresser." Début juin, 190 détenus étaient écroués pour des faits de terrorisme, contre 90 fin 2013, selon la ministre. (Chine Labbé, édité Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.