1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Le bonus-malus automobile va être revu-presse
Reuters02/10/2014 à 11:54


PARIS, 2 octobre (Reuters) - Le ministère de l'Economie prévoit de remettre à plat le système du bonus-malus automobile pour concentrer les aides sur les véhicules électriques et hybrides rechargeables, lit-on jeudi dans le quotidien Les Echos. "Le bonus-malus est un bon outil compte tenu des préoccupations des Français en matière de pouvoir d'achat et d'environnement. C'est pourquoi nous maintenons pour 2015 à la fois les niveaux de bonus électrique, et de malus", déclare au quotidien économique le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron. "Sur l'hybride, la stratégie est un peu différente. Si nous maintenons l'effort sur le rechargeable à 4.000 euros, l'hybride classique sera réduit à 1.500 euros en moyenne car il est désormais mature, et les prix ont baissé", précise-t-il. Dans le cadre de la refonte évoquée par Les Echos, une prime de 3.700 euros sera attribuée aux acheteurs de voiture électrique remisant une voiture diesel de plus de 13 ans, portant le bonus à 10.000 euros. Le soutien sera de 2.500 euros pour l'hybride rechargeable, à condition dans les deux cas d'habiter une zone urbaine agissant contre la pollution. Le bonus-malus, lui, sera revu en matière d'hybride (qui passent à 1.500 euros contre 2.000 auparavant), tandis que les bonus thermiques (150 euros) seront supprimés. Les malus restent inchangés. D'autres mesures sont envisagées par Bercy pour encourager le développement de voitures "propres" et des technologies d'avenir : la mise en place d'un répertoire listant les bornes de recharge (qui seront portées à 16.000 d'ici la fin de l'année contre 14.000 aujourd'hui) et l'instauration d'une plaque "W véhicule autonome" pour autoriser l'expérimentation de voitures autonomes en France début 2015. (Jean-Michel Bélot, édité par Jean-Baptiste Vey)

Valeurs associées

Euronext Paris +0.52%
Euronext Paris +0.68%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer