Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Le bilan des inondations est de 19 morts

Reuters05/10/2015 à 17:05

(Actualisé avec nouveau bilan et foyers sans électricité) NICE, 5 octobre (Reuters) - Le bilan des inondations qui ont frappé le littoral des Alpes-Maritimes samedi en début de soirée est désormais de 19 morts, les deux derniers disparus ayant été retrouvés sains et saufs, a indiqué lundi la préfecture du département. Quelque 4.400 foyers étaient encore privés d'électricité lundi à 16H00 (14H GMT), principalement à Cannes et Mandelieu-La-Napoule, après les pluies torrentielles qui se sont abattues dans le département. Les pompiers ont effectué plus de 1.000 interventions depuis samedi soir, a précisé la préfecture. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a indiqué sur Europe 1 que 563 pompiers étaient toujours déployés sur le terrain ainsi que 300 policiers et gendarmes chargés de sécuriser les zones sinistrées. Il a confirmé que neuf personnes avaient été interpellées dimanche soir pour des actes de pillage à Cannes, dont deux devaient être déférées lundi au parquet et sept autres étaient toujours en garde à vue. La circulation a été rétablie sur plusieurs axes routiers, dont l'autoroute A8, mais reste difficile dans le secteur de Biot, a indiqué la préfecture. L'accès à Sophia-Antipolis reste impossible à partir d'Antibes, les TGV Paris-Nice ne vont pas au-delà de Toulon et le trafic TER est très réduit entre Nice, Cannes et Les Arcs. Le trafic ferroviaire entre Nice et Les Arcs est également fortement perturbé. François Hollande, qui s'est rendu dimanche sur place, a indiqué que l'état de catastrophe naturelle serait reconnu mercredi en conseil des ministres, ce qui permettra de déclencher les procédures d'indemnisation des sinistrés. Bernard Cazeneuve a annoncé qu'il réunirait avant mercredi les services compétents de l'Etat et les assureurs "de manière à ce qu'on regarde de quelle manière on peut (...) accélérer les choses". Des voix, dont celle du président du département des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, se sont élevées pour déplorer que Météo France n'ait lancé qu'une alerte orange, et non rouge, avant les intempéries de samedi. Sans mettre en cause directement la responsabilité de Météo France, le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a déclaré lundi sur France Inter que les choses pouvaient sans doute être améliorées. "Il va falloir que l'on regarde si on aurait pu anticiper ce qui s'est passé. Chaque événement, chaque accident a toujours nécessité un retour d'expérience. Il faut que ce soit la même chose au niveau de la météo, on doit améliorer les choses", a-t-il dit. (Matthias Galante, avec Yann Le Guernigou à Paris, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.