Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AIRBUS

98.21EUR
-0.14% 
Ouverture théorique 98.21
indice de référence CAC 40

NL0000235190 AIR

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    99.10

  • clôture veille

    98.35

  • + haut

    99.82

  • + bas

    97.54

  • volume

    1 281 193

  • valorisation

    76 058 MEUR

  • capital échangé

    0.17%

  • dernier échange

    25.05.18 / 17:35:03

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    92.32

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    104.10

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter AIRBUS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AIRBUS à mes listes

    Fermer

France-Lahoud (Gifas) inquiet pour le budget de la défense

Reuters08/01/2015 à 16:11

PARIS, 8 janvier (Reuters) - Boucler le budget de la défense en France en 2015 sera encore plus difficile qu'en 2014 en l'absence de recettes exceptionnelles espérées, a souligné jeudi Marwan Lahoud, président du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas). Le gouvernement ne pourra pas compter cette année sur les recettes estimées à plus de deux milliards d'euros provenant de la vente de fréquences utilisées par la télévision numérique terrestre (TNT) aux opérateurs télécoms, leur attribution n'étant prévue qu'en décembre 2015. ID:nL6N0RX59L "Le costume est taillé au plus juste pour les armées et les capacités des industriels qui concourent à la défense. Si le costume devait être resserré, il arrivera un moment où les priorités changeront", a déclaré Marwan Mahoud, également numéro deux d'Airbus Group AIR.PA . "2015 paraît d'autant plus difficile que les inquiétudes qui s'étaient manifestées autour des recettes exceptionnelles sont aujourd'hui quasiment avérées", a-t-il ajouté lors de la conférence de presse de voeux du Gifas. Pour compenser cette absence de recettes, le gouvernement planche sur la création dès cet été de sociétés de projets, qui permettraient à l'armée de louer des matériels militaires au lieu de les acheter. ID:nL6N0RX59L "Un exemple qu'il faut regarder est celui des loueurs d'avions civils", a dit Marwan Lahoud, faisant référence aux avions loués par des compagnies aériennes à des sociétés spécialisées. "Au niveau d'Airbus Group, notre contribution au débat est d'expliquer comment marche un loueur et comment on trouve du capital pour un loueur", a-t-il expliqué. Le gouvernement espère tirer entre 2,3 et 2,4 milliards d'euros de ces sociétés de projet, qui devraient correspondre chacune à un équipement. L'avion de transport militaire A400M, le futur avion-ravitailleur d'Airbus, les frégates multimissions (Fremm) du constructeur naval DCNS et des hélicoptères de transport militaire NH90 pourraient ainsi chacun faire l'objet d'une société de projet. Marwan Lahoud est également resté prudent sur l'effet positif de la baisse de l'euro face au dollar pour les groupes d'aérospatiale et de défense, fortement exportateurs. "(Après) quelques semaines d'évolution favorable, on n'en est pas encore à effacer plusieurs années d'évolution défavorable", a-t-il dit. L'euro EUR= se traite jeudi à 1,17 dollar, au plus bas depuis neuf ans et de son niveau de lancement début janvier 1999. (Cyril Altmeyer, édité par Benjamin Mallet)

Valeurs associées

-0.14%
+1.58%
+1.00%
+0.31%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.