Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

SUEZ

11.5950EUR
+1.35% 
indice de référence SBF 120

FR0010613471 SEV

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    11.5050

  • clôture veille

    11.4400

  • + haut

    11.7300

  • + bas

    11.5050

  • volume

    759 108

  • valorisation

    7 205 MEUR

  • capital échangé

    0.12%

  • dernier échange

    20.06.18 / 15:27:48

  • secteur

    Eau

  • Indice de référence

    SBF 120

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    11.0200

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    12.1700

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur SUEZ

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter SUEZ à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter SUEZ à mes listes

    Fermer

France-La grève du secteur des ordures ménagères s'étend

Reuters08/06/2016 à 17:56
    * La mairie de Paris parle d'une "situation préoccupante" 
    * Deux garages parisiens débloqués par les forces de l'ordre 
    * Le mouvement s'étend en province 
 
 (Actualisé avec mairie de Paris) 
    PARIS, 8 juin (Reuters) - La grève des éboueurs s'est 
étendue mercredi en France avec de nouveaux blocages de sites de 
traitement des déchets de la région parisienne, où la mairie de 
Paris a annoncé avoir recouru à la force pour débloquer des 
garages.  
    Le mouvement lancé dans le cadre de la mobilisation contre 
la loi Travail a également touché l'incinérateur de Fos-sur-Mer 
(Bouches-du-Rhône), qui traite tous les déchets de 
l'agglomération marseillaise. 
    La collecte des déchets est fortement perturbée depuis lundi 
dans un arrondissement parisien sur deux, selon la mairie de 
Paris, qui précise avoir entamé un dialogue avec la CGT pour 
trouver une solution à deux jours de l'ouverture de l'Euro. 
    "Outre des centres du Syctom, l'établissement public qui 
gère les trois sites de la région parisienne - jusqu'à 3 sur 4 
fermés, en fonction des jours - la Ville de Paris a été 
confrontée plusieurs fois depuis jeudi dernier à des blocages 
ponctuels des garages où stationnent les bennes de collecte", 
précise-t-elle dans un communiqué. 
    "Ceux-ci sont le fait de quelques militants de la CGT, 
positionnés de façon à empêcher la sortie des véhicules", 
ajoute-t-elle.  
    Face à une "situation préoccupante", la mairie explique 
avoir été "contrainte mercredi matin de recourir à la force 
publique" et avoir engagé le redéploiement de ses effectifs pour 
soulager les établissements les plus touchés. 
    Elle appelle enfin "à la reprise du dialogue au niveau 
national, entre l'Etat et les syndicats, pour parvenir à une 
solution durable qui mette fin à ce conflit social". 
    Selon la mairie de Paris, les arrondissements où la collecte 
est perturbée sont ceux où elle est assurée par les services 
municipaux, les autres relevant du secteur privé. 
     
    LE PRIVE COMMENCE A ETRE TOUCHE 
    Le Syctom n'a confirmé que le blocage, depuis le 30 mai, de 
l'usine d'Ivry-sur-Seine. Mais son porte-parole a déclaré à 
Reuters que le mouvement avait tendance à s'étendre. 
    "La CGT énergie a déposé un préavis de grève pour demain, 
pour le personnel des sites d'Issy-les-Moulineaux et 
Saint-Ouen", a dit Patrice Furé, directeur de cabinet du 
président du Syctom. "Ça va devenir compliqué."  
    Selon Patrice Furé, certaines des 84 communes de la région 
parisienne servies par le Syctom ont commencé à recourir à 
l'enfouissement de leurs ordures ménagères dans des décharges. 
    D'autant que le site de transfert de ces déchets, situé à 
Romainville, en Seine-Saint-Denis, est aussi bloqué depuis 
mercredi matin "par des agents extérieurs au site" qui empêchent 
les camions d'entrer et sortir, a-t-il précisé. 
    Selon la CGT, outre la première usine d'Ile-de-France, celle 
du Syctom à Ivry-sur-Seine, les sites de Romainville et 
Saint-Ouen ont été également bloqués mercredi matin dans le 
cadre d'une action intersyndicale. 
    "Les quatre principaux garages de camions bennes de la Ville 
de Paris sont également bloqués par des chauffeurs grévistes", 
ajoute le syndicat dans un communiqué. 
    À Saint-Étienne (Loire), la CGT a aussi poursuivi son 
action, paralysant la collecte et le traitement des déchets pour 
la huitième journée consécutive.   
    Toujours selon le syndicat, en Ariège, les deux principaux 
centres de traitement de SMECTOM, qui assure 80% de la collecte 
et du traitement des déchets du département, étaient bloqués 
pour la quatrième journée.  
    A Fos-sur Mer (Bouches-du-Rhône), les salariés du site ont 
voté la grève. 
    "Le mouvement a plutôt tendance à s'amplifier", a déclaré à 
Reuters Patrice Furé. "Il y a des sociétés privées qui 
commencent à être touchées. On n'est pas dans un mouvement qui 
s'essouffle, loin de là." 
    Le groupe Suez  SEVI.PA  confirme notamment que 20% de ses 
effectifs dans la collecte des ordures ménagères en 
Ile-de-France sont en grève depuis lundi, mais pour des 
revendications salariales qui n'ont rien à voir avec la loi 
Travail.  
 
 (Gérard Bon et Emmanuel Jarry, avec Jean-François Rosnoblet à 
Marseille, édité par Sophie Louet) 
 

Valeurs associées

+1.05%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.