1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-La filière bovine s'engage à revaloriser les prix

Reuters17/06/2015 à 21:10

PARIS, 17 juin (Reuters) - Les acteurs de la filière bovine se sont engagés mercredi à revaloriser les prix payés aux éleveurs, a annoncé le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll à l'issue d'une rencontre des professionnels du secteur sur fond de mobilisation des éleveurs. Le président de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA), Xavier Beulin, a évoqué un "engagement ferme" et annoncé que la quinzaine de blocages d'abattoirs en cours serait en conséquence suspendue. ID:nL5N0Z00RP "Conscient des difficultés des éleveurs et de la situation de tension très forte sur le terrain avec des blocages d'abattoirs, Stéphane Le Foll a appelé l'ensemble des acteurs économiques de la filière et en particulier les abatteurs et les distributeurs à faire preuve de responsabilité en permettant que les prix de vente de la viande bovine conduisent à une juste rémunération des éleveurs", peut-on lire dans un communiqué du ministère. "Les différents participants, distributeurs comme abatteurs, ont confirmé leur engagement dans ce sens pour une remontée progressive des cours des bovins abattus en commençant dès cette semaine par une hausse du prix d'achat des animaux", ajoute le texte. Sur Europe 1, Xavier Beulin a dit espérer une augmentation de 60 centimes sur 4 à 5 semaines. "C'est un engagement sous surveillance", a-t-il prévenu. "Si l'engagement n'est pas tenu, on va se revoir, forcément." Les éleveurs de bovins réclamaient des "engagements concrets et durables" du gouvernement face à la "dégradation sans précédent de l'économie" de la filière. Stéphane Le Foll a par ailleurs annoncé mercredi le doublement d'une enveloppe de crédits pour la prise en charge des cotisations sociales des éleveurs décidée en mai dernier, la portant à sept millions d'euros, et des exonérations sur la taxe sur le foncier non bâti. (Chine Labbé)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer