Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-La CGT en crise se donne une nouvelle direction

Reuters03/02/2015 à 14:35

PARIS, 3 février (Reuters) - La CGT s'est donné mardi un nouveau secrétaire général, Philippe Martinez, entouré d'un nouveau bureau confédéral constitué pour moitié de partisans d'une ligne radicale, pour tenter de sortir de la plus grave crise de son histoire. Le Comité confédéral national (CCN), "parlement" de la première organisation syndicale française, a adoubé cette nouvelle direction lors d'un vote qui n'était plus qu'une formalité. Philippe Martinez, jusqu'ici secrétaire général de la fédération de la métallurgie, et l'équipe qu'il a constituée étaient assurés d'obtenir les deux tiers des voix nécessaires. "Tout le monde a envie d'en sortir (...) quelles que soient les crispations sur tel ou tel nom", déclarait jeudi dernier un dirigeant de fédération, après la réunion de la commission exécutive (CE, "gouvernement de la CGT") qui a validé dans un premier temps la proposition du successeur de Thierry Lepaon. Philippe Martinez, 53 ans, visage barré par une épaisse moustache noire, avait d'ailleurs endossé le costume de secrétaire général dès la mi-janvier, visiblement sûr de son fait, avant même d'être investi officiellement. Il a ainsi pris soin, pour constituer le nouveau bureau confédéral, de consulter systématiquement les différentes organisations de la CGT. C'est également lui qui représentait la centrale depuis deux semaines dans les occasions officielles. Le ministère du Travail l'avait même sacré "secrétaire général" dans un communiqué annonçant des consultations du ministre, François Rebsamen, sur le dialogue social, bien avant son investiture officielle par le CCN. Cet homme inconnu du public, étiqueté CGT "canal historique" et encarté au Parti communiste mais également crédité d'un certain pragmatisme, est sorti de l'ombre en décembre, quand Thierry Lepaon, qui envisageait encore d'aller au bout de son mandat, a proposé d'en faire son successeur désigné. Thierry Lepaon a été poussé à démissionner début janvier par une fronde interne déclenchée par des révélations sur la rénovation de son domicile et de son bureau, ainsi que sur une indemnité reçue lorsqu'il a quitté ses précédentes fonctions. Le successeur de Bernard Thibault, qui n'a jamais vraiment réussi à imposer son autorité sur la confédération, a ensuite discrètement démissionné le 20 janvier de la CE et n'a donc plus de fonction dans les instances dirigeantes de la CGT. L'"affaire Lepaon" n'a cependant été que le révélateur d'un malaise plus profond, dans une CGT toujours pas remise des séquelles de la bataille interne pour la succession de Bernard Thibault, privée de cap et entravée par ses dissensions. (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.