Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-La CFDT propose d'aménager l'article 13 de la loi Travail
Reuters28/06/2016 à 19:54

    PARIS, 28 juin (Reuters) - La CFDT, qui sera reçue mercredi 
par Manuel Valls et Myriam El Khomri pour faire le point sur le 
parcours parlementaire du projet de loi Travail, propose 
notamment un aménagement de l'article 13 du texte pour renforcer 
le rôle de la branche professionnelle. 
    Dans un entretien à paraître mercredi dans l'Opinion, le 
secrétaire général de la CFDT, qui défend le texte contesté 
notamment par la CGT et Force ouvrière (FO), précise que 
l'organisation a formulé une vingtaine de propositions au 
rapporteur du projet de loi, le socialiste Christophe Sirugue. 
    "Nous proposons que dans chaque branche, une négociation 
puisse être ouverte pour définir l'ordre social professionnel du 
secteur, c'est-à-dire l'ensemble des règles auxquelles l'accord 
d'entreprise ne peut pas déroger. Cela permet de réaffirmer le 
rôle de régulation des branches", explique-t-il. 
    "La CFDT a mené un rapport de forces pour que le texte soit 
récrit. Point. Nous continuons à faire valoir notre point de 
vue. C'est notre rôle. Maintenant, on est dans un drôle de pays 
où on entend d'un côté qu'il n'y aurait rien dans ce texte, et 
de l'autre que ce serait la mort du Code du travail", dit-il. 
    Le Premier ministre et la ministre du Travail entament 
mercredi des consultations avec la CGT, la CFDT, FO et la CFTC. 
Suivront jeudi le Medef, l'UPA et la CFE-CGC. 
    Le gouvernement souligne qu'il ne s'agit pas de rouvrir des 
négociations mais de passer en revue les points d'accord et de 
désaccord. 
 
 (Sophie Louet) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer