1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France: L'exécutif dément toute dissimulation sur les décès en Ehpad
Reuters25/03/2020 à 16:15

FRANCE: L'EXÉCUTIF DÉMENT TOUTE DISSIMULATION SUR LES DÉCÈS EN EHPAD

PARIS (Reuters) - La porte-parole du gouvernement français Sibeth Nidaye a démenti mercredi toute stratégie de dissimulation du nombre de décès liés à l'épidémie de coronavirus dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

Selon la Fédération hospitalière de France (FHF), entre 100 et 150 Ehpad d'Ile-de-France seraient déjà touchés par l'épidémie mais aucun bilan officiel et national n'a pour l'heure été communiqué concernant les décès dans ces établissements.

"J'entends le fait que nous serions dans une stratégie de dissimulation vis-à-vis du nombre de personnes décédées en Ehpad, il n'en est évidemment rien", a dit Sibeth Ndiaye lors du compte rendu du conseil des ministres de l'Elysée.

Chaque jour, le ministère de la Santé fournit un bilan - le dernier en date fait état de 1.100 morts et de 22.300 personnes contaminées - qui se base sur les remontées directes et automatiques provenant des hôpitaux mais pour ce qui est des Ehpad "ce type de remontées n'existait pas préalablement à la crise", a expliqué la porte-parole du gouvernement.

"Il est en train d'être mis en place actuellement et donc de manière très rapide nous aurons une remontée en temps réel du nombre de décès dans les Ehpad", a-t-elle ajouté. "Compte tenu des premières informations informelles dont nous disposons il y a effectivement des établissements qui aujourd'hui font face à une surmortalité".

(Marine Pennetier, édité par Jean-Michel Bélot)

24 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • dupon666
    25 mars17:35

    Donc d'apres la santé publique 30 fois plus de deces de grippe à domicile en dehors des urgences

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer