Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-L'ex-PS Guérini s'assure une nouvelle légitimité politique

Reuters29/09/2014 à 16:25

MARSEILLE, 29 septembre (Reuters) - L'ex-socialiste Jean-Noël Guérini, qui affrontera la justice le 13 octobre, a renforcé son influence politique dans les Bouches-du-Rhône à la faveur des sénatoriales, où il a "siphonné" les voix d'un PS en déroute. L'ancien homme fort du PS local, qu'il a quitté en avril avant d'en être exclu, a créé la surprise en obtenant dimanche trois sièges sous la bannière de son mouvement "La Force du 13", créé en avril, à égalité avec l'UMP, et loin devant la sénatrice socialiste sortante Samia Ghali qui a frôlé l'élimination. Jean-Noël Guérini a retrouvé son siège dans la chambre haute où entrent deux de ses alliés, Mireille Jouve et Michel Amiel. Sa liste "Faire gagner les Bouches-du-Rhône" a obtenu 30,10% des suffrages dans ce scrutin à la représentation proportionnelle. La liste du sénateur-maire sortant de Marseille, l'UMP Jean-Claude Gaudin, a recueilli 38,44%. "Ce résultat confirme la légitimité de mon combat politique", a souligné Jean-Noël Guérini, précisant avoir durant la campagne "visité 117 communes sur 119" pour "mesurer l'inquiétude des maires". Samia Ghali (9,75%) est la seule rescapée d'une gauche qui avait fait élire quatre sénateurs lors du précédent scrutin. Elle termine derrière le candidat du Front national Stéphane Ravier (12,39%), maire du VIIe secteur de Marseille, qui entre au Sénat avec le maire FN de Fréjus David Rachline. L'élue des quartiers Nord de Marseille n'a pas caché son amertume devant les dégâts de la dissidence de l'ancien patron local du PS, évoquant la distribution d"'argent public pour obtenir des voix". LE POIDS DES AFFAIRES JUDICIAIRES "Je m'étonne des piètres polémiques sur le soutien légitime que le conseil général apporte à l'ensemble des communes. Elle ne mérite pas de commentaires si ce n'est du mépris", a répliqué le président du conseil général des Bouches-du-Rhône. Son succès, Jean-Noël Guérini l'attribue au nombre croissant d'opposants à la métropole Aix-Marseille, mesure-phare du gouvernement qui doit être opérationnelle en 2016 et dont la très grande majorité des maires du département ne veut pas entendre parler. Un élan dont il veut profiter pour faire de "La force du 13" un parti à part entière afin d'aborder la bataille des cantonales en position de force au printemps 2015. Ses desseins politiques sont toutefois suspendus à l'issue des dossiers judiciaires qui le visent. Le 13 octobre, Jean-Noël Guérini comparaît devant le tribunal correctionnel de Marseille pour "détournement de fonds publics" dans une affaire de licenciement présumé frauduleux. Il est soupçonné d'avoir "arrangé" le licenciement de Jean-David Ciot, ancien membre de son cabinet, élu depuis lors député PS d'Aix-en-Provence et actuel responsable de la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône. Celui qui préside depuis 1998 aux destinées du conseil général du département reste également mis en examen, notamment pour association de malfaiteurs, dans deux autres affaires de malversations présumées sur des marchés publics de la région marseillaise. (Jean-François Rosnoblet, édité par Sophie Louet)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.