Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-L'Assemblée veut mieux protéger les centrales nucléaires

Reuters05/02/2015 à 14:49

PARIS, 5 février (Reuters) - Les députés français ont adopté jeudi à la quasi-unanimité un texte de loi qui vise à mieux protéger les centrales nucléaires contre les intrusions ou tentatives d'intrusion grâce à la création d'un délit pénal spécifique. Cette proposition de loi UMP a pour objet de répondre aux actions commises régulièrement par des militants anti-nucléaires et aux survols des installations par des drones ainsi qu'aux menaces terroristes réévaluées après les attentats de janvier. Seul le groupe écologiste s'est prononcé contre. "Il vise uniquement à criminaliser des actions militantes pacifiques et n'est donc pas acceptable. Il ne répond en rien aux réels enjeux liés à la sécurité des installations nucléaires. Il vise à criminaliser Greenpeace", a dit l'écologiste Denis Baupin. L'UMP Claude de Ganay a rejeté cette critique. "Le texte crée un régime pénal spécifique applicable aux intrusions dans les installations civiles abritant des matières nucléaires et rien de plus. La réponse est pénale et formulée par le juge. Elle n'est pas physique, et encore moins armée", a-t-il dit. Le secrétaire d'Etat à la Réforme territoriale, André Vallini, a apporté le soutien du gouvernement à ce texte. Ce dernier prévoit une peine d'emprisonnement d'un an et une amende de 15.000 euros pour toute intrusion ou tentative d'intrusion dans une installation civile nucléaire. Les peines sont portées à trois ans de prison et 45.000 euros d'amende lorsque l'infraction est commise en réunion, lorsque son auteur prend indûment la qualité d'une personne dépositaire de l'autorité publique et lorsqu'elle est précédée, accompagnée ou suivie d'un acte de destruction, de dégradation ou de détérioration. Elles sont portées à cinq ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende lorsque deux des trois circonstances aggravantes sont constituées et à sept ans d'emprisonnement et 100.000 euros lorsque l'infraction est commise en bande organisée et lorsqu'elle est commise avec l'usage d'une arme. Les installations nucléaires situées sur une zone militaire sont exclues de ce nouveau dispositif puisqu'elles sont déjà soumises à un dispositif pénal spécifique. La proposition de loi prévoit également la remise par le gouvernement au Parlement, avant le 30 septembre 2015, d'un rapport évaluant les menaces que constituent les drones et prônant des solutions pour détecter et neutraliser ces appareils et réprimer les infractions. La proposition de loi concerne les 20 sites nucléaires civils d'EDF qui depuis 2009 sont placés sous la protection de pelotons spécialisés de protection de la gendarmerie (PSPG). (Emile Picy, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.