Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Juppé estime être un concurrent craint par Sarkozy

Reuters12/04/2015 à 15:13

PARIS, 12 avril (Reuters) - Alain Juppé a déclaré dimanche sur France 2 être un "concurrent sérieux" et craint par Nicolas Sarkozy pour l'investiture de l'UMP pour l'élection présidentielle de 2017. Dans le cadre d'une émission-portrait qui lui était consacrée, le maire de Bordeaux a redit sa détermination à aller jusqu'au bout de la procédure de désignation du candidat de la droite et son espoir de l'emporter sur Nicolas Sarkozy. "C'est une personnalité qui ne laisse pas indifférent (...) avec son énergie, sa volonté de puissance", a-t-il dit. "Je crois qu'il a vis-à-vis de moi aussi des sentiments mêlés d'amitié et, peut-être, un peu de crainte, parce qu'il pense que je suis un concurrent potentiel sérieux. Il a raison d'ailleurs", a ajouté l'ancien Premier ministre. Il a estimé que Nicolas Sarkozy avait "d'immenses qualités et d'immenses défauts", comme lui. "Ce qui va compter, c'est projet contre projet et, c'est vrai aussi, personnalité contre personnalité", a-t-il fait valoir. Il a réaffirmé que cela dépendrait aussi de l'organisation d'une primaire qu'il souhaite la plus large possible. Dans le Journal du Dimanche, Nicolas Sarkozy, qui juge l'alternance politique en marche, trois ans seulement après avoir été battu par le socialiste François Hollande, promet une primaire élargie au moins à l'UDI centriste. ID:nL5N0X906X Alain Juppé a fixé pour sa part à trois millions d'électeurs le seuil satisfaisant -- un chiffre atteint, a-t-il rappelé, par les primaires du PS pour la présidentielle de 2012. Si cette "condition sine qua non" est respectée, il a assuré qu'il respecterait le verdict de telles primaires à droite. "S'il y a 500.000 électeurs, je pense qu'elles n'auront pas de signification véritable parce que c'est le remake (...) de l'élection à la présidence de l'UMP", a expliqué le maire de Bordeaux. "Et ce n'est pas ça qui permet de choisir le champion de l'ensemble de la droite et du centre." Prié de dire s'il ferait confiance à Nicolas Sarkozy pour redresser la France, il a répondu, non sans ambiguïté : "Je lui ai fait confiance en 2007." Il a dit vouloir pour sa part relancer la croissance en allégeant les contraintes des entreprises, reconstruire un secteur public "efficace" et un "Etat fort dans ses fonctions régaliennes", rebâtir le système éducatif et réconcilier les Français avec l'Europe. Autant d'objectifs qu'il entend traduire en une dizaine de propositions de réformes "très claires". Il a également réitéré sa volonté de tendre la main au centre-gauche : "Aujourd'hui, entre un social-démocrate européen (...) et beaucoup de mes amis de l'UMP, il y a la possibilité, peut-être, d'envisager un jour de faire des réformes ensemble pour sortir ce pays du marasme (...) Ça ne peut se faire que sur un projet et je crois que ce sera l'enjeu de la prochaine élection présidentielle." (Emmanuel Jarry)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.