Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France--Jean-Marie Le Pen règle ses comptes dans Rivarol

Reuters07/04/2015 à 21:06

* Jean-Marie Le Pen confirme qu'il veut être candidat en PACA * La retraite à 60 ans voulue par Marine est une erreur, dit-il * Le Pen n'a jamais considéré Pétain comme un traître PARIS, 7 avril (Reuters) - Jean-Marie Le Pen se livre à une violente charge contre Manuel Valls, "l'immigré", se dit "trahi par les siens" et critique une partie du programme économique du Front national dans un entretien à l'hebdomadaire d'extrême droite Rivarol. Le président d'honneur du FN maintient qu'il sera candidat à la présidence de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur malgré la condamnation par Marine Le Pen et d'autres dirigeants FN de sa nouvelle sortie sur les chambres à gaz, "détail de l'Histoire". Interrogé par Reuters, Jean-Marie Le Pen a confirmé ses propos, soulignant : "Il faut s'attendre à tout par les temps qui courent". Fabrice Bourbon, de Rivarol, a précisé que le fondateur du Front national avait relu et "validé" l'interview qui sera publiée jeudi. Le député européen réserve ses flèches les plus acérées au Premier ministre Manuel Valls, auquel il reproche de s'être comporté de façon "haineuse" et "hystérique" envers le FN lors de la récente campagne des élections départementales. "Valls est Français depuis trente ans, moi je suis Français depuis mille ans. Quel est l'attachement réel de Valls à la France ? Cet immigré a-t-il changé du tout au tout ? Qu'a-t-il apporté à notre pays ?", demande-t-il à propos des origines espagnoles du Premier ministre, avant de dénoncer sa "référence incessante" à la République. "Ils commencent à me gonfler tous avec la République ! Je ne suis pas royaliste mais cette référence n'est faite d'évidence que pour gommer la référence à la Nation", ajoute-t-il. Outre le fait de persister dans l'affaire du "détail", les dirigeants du parti ont contesté son affirmation selon laquelle il y avait aussi au Front national "d'ardents pétainistes". "ON A ÉTÉ SÉVÈRE AVEC PÉTAIN" "Je n'ai jamais considéré Pétain comme un traître. On a été très sévère avec lui à la Libération. Et je n'ai jamais considéré comme de mauvais Français ou des gens infréquentables ceux qui ont conservé de l'estime pour le Maréchal", insiste Jean-Marie Le Pen. Prié de réagir à sa condamnation par sa fille, mais également par sa nièce Marion Maréchal-Le Pen, le patriarche de 86 ans répond : "On n'est jamais trahi que par les siens". Déplorant que les "problèmes politiques" soient peu traités au bureau politique du FN, Jean-Marie Le Pen assure avoir tenté en vain d'expliquer à Marine et à ses conseillers que prôner la retraite à 60 ans était "une erreur". "C'est ridicule de demander la retraite à 60 ans alors que moi, à la tête du FN, pendant des décennies, je l'ai demandée à 65. J'étais en avance, encore que les Allemands sont aujourd'hui à 67 ans!", dit-il. Jean-Marie Le Pen attaque indirectement le vice-président du parti, Florian Philippot, en dénonçant "l'influence nocive" de l'ancien ministre socialiste Jean-Pierre Chevènement dont le numéro deux du FN a été un partisan. "Il a les apparences d'un patriote alors qu'il est au fond un marxiste. L'influence chevènementiste, si elle continue de s'exercer, est nuisible", dit-il. Concernant l'immigration, il craint fort que le scénario du dernier roman de Michel Houellebecq, "Soumission", imaginant l'élection d'un président musulman en France, ne devienne une réalité "si on n'inverse pas le torrent de l'immigration". "Il y a un million de Chinois en France. Ce sont des gens intelligents, actifs, discrets mais néanmoins puissants et redoutables", dit-il, redoutant à l'avenir une Chine "à trois ou quatre milliards d'habitants". Jean-Marie Le Pen prône une entente avec la Russie "pour sauver l'Europe boréale et le monde blanc". (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.