Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Hollande plaide la cause des chasseurs et de la ruralité

Reuters19/10/2015 à 19:32

PARIS, 19 octobre (Reuters) - A moins de deux mois des élections régionales, François Hollande met en garde les électeurs ruraux tentés par le Front national contre le "repli" et prend la défense des chasseurs qui "doivent être reconnus et considérés". Le chef de l'Etat, qui fait campagne sans le dire pour le scrutin des 6 et 13 décembre, a accordé le 22 septembre une interview au mensuel "Le Chasseur français" à paraître mercredi, un exercice inédit pour un président de la République. François Hollande y fait l'éloge de la ruralité et de la nature en évoquant notamment son enfance normande lorsqu'il allait "chercher le lait tous les matins à la ferme d'à côté" et où il vivait "avec des vaches dans les prés". "Je n'ai jamais voulu regarder la ruralité comme un espace qu'il faudrait mettre sous cloche, comme une nostalgie en se disant que c'était le bon temps", souligne-t-il. Face au sentiment d'"abandon" de certains habitants des communes rurales, il rappelle l'action du gouvernement et notamment les 500 millions d'euros du plan de soutien aux communes rurales inscrits dans le budget 2016. "Je veux faire sortir la ruralité d'un doute qui la ronge depuis trop longtemps", explique-t-il, estimant que "le sentiment qu'ils sont privés d'avenir" pousse des habitants vers le FN. "Le destin ne peut être le repli mais au contraire la conquête. (...) La ruralité est en pleine évolution, elle n'a pas à se figer sur une identité mélancolique qui la priverait de son dynamisme et de son attractivité", dit le chef de l'Etat. A ce titre, François Hollande condamne les actions des "zadistes", à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) et à Sivens (Tarn) où un manifestant a été tué en octobre 2014. "Je n'admets pas qu'au nom de la nature, on empêche un certain nombre d'installations qu'elles soient agricoles, industrielles ou d'équipements publics dès lors qu'ils ont été pris dans le respect du droit et au nom de l'intérêt général." François Hollande rend un hommage appuyé aux chasseurs, qui sont plus d'un million en France, pour leur "engagement" en faveur du "respect des équilibres naturels." C'est "une réelle activité économique", loin des "caricatures qui leur sont accolées", juge-t-il tout en excluant un geste fiscal à leur profit. Il demande que les chasseurs soient associés aux campagnes d'abattage des loups -- "Je sais le choc que constitue l'attaque d'un loup" -- et s'inquiète des sangliers qui "provoquent des accidents, des dégâts aux cultures, aux forêts." (Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.