1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Fillon veut l'interdiction des "fan zones" de l'Euro
Reuters29/05/2016 à 21:15

    PARIS, 29 mai (Reuters) - L'ancien Premier ministre et 
candidat à la primaire de la droite et du centre pour la 
présidentielle de 2017, François Fillon, a appelé dimanche à 
interdire les "fan zones", ces lieux de rassemblement prévus au 
coeur des villes hôtes de l'Euro 2016 de football. 
    Le ministre de l'Intérieur a fait savoir cette semaine que 
ces fan zones seraient maintenues "sauf événement ou menace 
circonstanciée". 
    Ces espaces clos, où sont attendus sept à huit millions de 
visiteurs du 10 juin au 10 juillet, ne font pas l'unanimité.  
    Certains responsables politiques y voient une cible 
potentielle pour des assaillants, six mois après les attentats 
du 13 novembre, surtout depuis que le directeur général de la 
sécurité intérieure a évoqué le scénario d'une "campagne 
terroriste caractérisée par le dépôt d'engins explosifs dans des 
lieux où est rassemblée une foule importante". 
    Les fan zones, "c'est une folie (...) Il faut les 
interdire", a estimé dimanche François Fillon sur France 2.  
    "Il fallait maintenir l'Euro (...) mais maintenant, il faut 
quand même comprendre qu'on est dans un état d'urgence, et dans 
un état d'urgence, on ne laisse pas des centaines de milliers de 
personnes se rassembler tous les soirs sous la Tour Eiffel." 
    Le Premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis, a 
reconnu dimanche que "tout le monde" était "inquiet" à propos de 
ces fan zones. 
    "Dans les jours qui viennent, (Manuel Valls) va faire une 
communication là-dessus", a-t-il dit dans "Le Grand Jury" RTL-Le 
Figaro-LCI. 
    A Matignon, on souligne que le Premier ministre "doit 
évoquer le sujet avec les représentants des groupes politiques 
lors de la réunion de suivi de l'état d'urgence." 
    Environ 90.000 personnes, dont 42.000 policiers et 30.000 
gendarmes, seront mobilisées pour assurer la sécurité de l'Euro. 
 ID:nL5N18M3YT  
    Le coût des mesures destinées à assurer la sécurité des fan 
zones a été réévalué à 24 millions d'euros. 
 
 (Chine Labbé, avec Elizabeth Pineau) 
 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • phili646
    29 mai21:56

    Fillon veut ceci, Fillon veut cela. Il faudrait lui rappeler qu'il n'est plus 1er ministre !!!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer