Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

PEUGEOT

20.68EUR
+0.83% 
Ouverture théorique 20.68
indice de référence CAC 40

FR0000121501 UG

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    20.65

  • clôture veille

    20.51

  • + haut

    20.81

  • + bas

    20.37

  • volume

    3 156 816

  • valorisation

    18 712 MEUR

  • capital échangé

    0.35%

  • dernier échange

    25.05.18 / 17:37:24

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    19.44

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    21.92

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter PEUGEOT à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter PEUGEOT à mes listes

    Fermer

France-Fabius confirme qu'il se rendra prochainement en Iran

Reuters15/07/2015 à 11:29

(Actualisé avec lettre à Kerry, précisions) PARIS, 15 juillet (Reuters) - Laurent Fabius a confirmé mercredi qu'il se rendrait prochainement en Iran, au lendemain de l'accord historique conclu entre Téhéran et les grandes puissances sur le programme nucléaire iranien. Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif "m'a réinvité hier au moment où nous nous quittions", a déclaré le chef de la diplomatie française sur Europe 1. "Il m'avait déjà invité mais pour le moment je n'avais pas accepté cette invitation et je lui ai dit que j'irai en Iran. Donc j'irai en Iran", a-t-il ajouté. Dans une interview au Monde mardi, Laurent Fabius avait déclaré que sa venue en Iran était "tout à fait possible" sans donner plus de précisions. Il s'agira de la première visite d'un ministre français en Iran depuis mai 2005. L'Iran et les grandes puissances du groupe P5+1 (Etats-Unis, Allemagne, France, Grande-Bretagne, Russie et Chine) ont conclu mardi matin à Vienne un accord sur le programme nucléaire de Téhéran après plus des dix ans de négociations. Cet accord, qui pourrait être entériné la semaine prochaine par le Conseil de sécurité de l'Onu, prévoit la levée des sanctions pesant sur l'économie iranienne en échange de l'encadrement du programme nucléaire de la République islamique. Salué par les pays occidentaux et Téhéran, cet accord a été qualifié "d'erreur historique" par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu qui a prévenu qu'il ferait tout pour empêcher sa ratification. "Cet accord c'est celui qui va protéger contre la bombe atomique", a souligné Laurent Fabius mercredi, rappelant le principe du "snap back", le rétablissement des sanctions en cas de violations par l'Iran de ses obligations. "S'il n'y a pas cet accord, qu'est-ce qu'il se passe? L'Iran continue ses travaux ou entame ses travaux pour avoir une bombe atomique, et si on veut l'empêcher d'avoir la bombe atomique, qu'est-ce qu'il se passe? C'est ce qu'on appelle la guerre". Concernant la levée des sanctions économiques, il a assuré qu'elle se ferait en coordination étroite avec les Etats-Unis pour éviter toute pénalisation des entreprises européennes. "Nous (Berlin, Paris et Londres) avons échangé des lettres avec (le secrétaire d'Etat américain) John Kerry pour faire en sorte que nos entreprises ne soient pas pénalisées et puissent faire du commerce avec l'Iran", a-t-il dit. Autrefois leader dans le secteur automobile avec PSA Peugeot Citroën PEUP.PA et Renault, la France espère retrouver son rang mais elle devra désormais composer avec la concurrence de la Chine, qui pèse aujourd'hui 10% du marché automobile iranien, et des Etats-Unis qui placent leurs pions. PSA a annoncé mardi être en discussions avancées en vue de la constitution d'une coentreprise en Iran avec son partenaire historique Iran Khodro ID:nL5N0ZU3H5 . Le Medef envisage d'envoyer une délégation composée d'une centaine de chefs d'entreprises à Téhéran au mois de septembre. (Marine Pennetier)

Valeurs associées

+0.83%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.