Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

GBP/USD SPOT

1.3418USD
-0.40% 
valeur indicative 1.1394 EUR
Six - Forex 1 données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    1.3475

  • + haut

    1.3484

  • + bas

    1.3391

  • clôture veille

    1.3471

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • cotation spécifique

    USD/GBP

    0.7452  +0.39%
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter GBP/USD SPOT à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter GBP/USD SPOT à mes listes

    Fermer

France-Examen de l'impact du franc suisse sur les collectivités

Reuters16/01/2015 à 20:46

* Des milliards d'euros de prêts liés au franc suisse * Les collectivités locales s'interrogent dans l'urgence * Les taux d'intérêt doublent ou triplent-élu local par Leigh Thomas PARIS, 16 janvier (Reuters) - Le gouvernement français a annoncé vendredi à Reuters qu'il examinerait l'impact du bond du franc suisse sur les collectivités locales ayant contracté des prêts liés à cette devise, pour voir comment le fonds de soutien dédié peut continuer à mener sa mission. Avec l'envolée du franc depuis l'abandon jeudi par la banque centrale suisse du cours plancher de 1,20 franc pour un euro, de nombreuses collectivités, notamment des municipalités, voient bondir le coût de ces prêts souvent qualifiés de "toxiques". "Conscient de l'impact significatif de ces évolutions sur les finances locales dès les prochaines semaines, le gouvernement a décidé de faire le point sur les conditions d'accompagnement des collectivités par le fonds de soutien", a déclaré à Reuters le secrétaire d'Etat au Budget, Christian Eckert, dans un courrier électronique. "Cette analyse permettra de mesurer pleinement les conditions nécessaires pour que le fonds de soutien puisse continuer à remplir les objectifs qui lui ont été fixés, à savoir permettre aux organismes concernés de sortir de leurs emprunts sensibles à des conditions financières acceptables et supportables", a-t-il ajouté. Doté de 1,5 milliard d'euros sur 15 ans, ce fonds de soutien est cofinancé par l'Etat et les banques à travers la taxe "systémique". Les prêts structurés de ce type ont été contractés jusqu'aux années 2008-2009 et l'explosion de la crise financière mondiale. Leur taux d'intérêt était généralement faible les premières années et variable par la suite. PRÈS DE 5 MILLIARDS D'EUROS DE PRÊTS Près de 5 milliards d'euros d'emprunts liés au franc suisse contractés par des collectivités locales françaises restent à rembourser, selon Christophe Greffet, vice-président du conseil général de l'Ain et président de l'Association des acteurs publics contre les emprunts toxiques. "La chute de l'euro par rapport au franc suisse amène aujourd'hui à une explosion des taux d'intérêt", a-t-il dit à Reuters. Le franc suisse EURCHF= s'est apprécié de près de 30% face à l'euro jeudi après la décision de la Banque nationale suisse. "On a des taux d'intérêt qui doublent et dans certains cas triplent. C'est des sommes considérables pour les collectivités", a-t-il ajouté. La hausse des taux de ces prêts intervient de plus au moment où les collectivités font face à la baisse de dotations de l'Etat décidée pour redresser les comptes publics. "Le fonds n'était déjà pas jugé suffisant avant que ne surviennent les problèmes liés au franc suisse, il s'avère l'être encore plus aujourd'hui", explique à Reuters Christophe Parisot, responsable des finances publiques de l'agence de notation Fitch Ratings. Les collectivités qui souhaitent faire appel au fonds ont jusqu'à mars pour déposer une demande. Elles doivent cependant abandonner en échange la possibilité d'attaquer en justice la Société de financement local (Sfil), qui a repris les prêts consentis par Dexia DEXI.BR après le sauvetage public de la banque franco-belge. Des prêts structurés ont été contractés dans d'autres pays européens avant la crise financière. Mais, en France, les banques les ont distribués à "une échelle industrielle", déclare Christophe Greffet. Selon Michel Klopfer, consultant spécialisé dans les finances des municipalités, de nombreuses communes se demandent désormais si elles doivent faire appel au fonds de soutien ou attaquer les établissements de crédit en justice. "L'augmentation considérable du franc suisse pose un vrai problème", explique-t-il à Reuters. "Il y a eu beaucoup de coups de téléphone depuis hier." (Jean-Baptiste Vey pour le service français, édité par Yves Clarisse)

Valeurs associées

-0.40%
-6.58%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.