1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Embellie de l'emploi intérimaire au premier semestre
Reuters27/07/2015 à 11:05

PARIS, 27 juillet (Reuters) - L'emploi intérimaire a augmenté en France de 2,6% au cours des six premiers mois de 2015, après six semestres consécutifs de baisse, selon le baromètre de Prism'emploi, organisation qui regroupe plus de 600 entreprises de recrutement et d'intérim. Ce chiffre, publié quelques heures avant ceux du chômage de juin, demeure cependant modeste et tend à ralentir en juin, commente Prism'emploi, qui souligne qu'il est "synchrone" avec l'amélioration du PIB observée au premier trimestre 2015. Selon cet organisme, le chiffre de l'emploi intérimaire anticipe avec six à 12 mois d'avance la tendance générale du marché du travail, les entreprises faisant d'abord appel à l'intérim avant de recruter durablement. La hausse du premier semestre, si elle se confirme au second, pourrait donc confirmer l'espoir du gouvernement d'une inversion de la courbe du chômage en 2016. Au cours des six premiers mois de 2015, l'emploi intérimaire a progressé de 8,2% dans le commerce, 6,0% dans les transports, 4,4% dans les services et 4,2% dans l'industrie. En revanche, bâtiment et travaux publics ont enregistré une baisse de 12,6%. Toutes les catégories de salariés sont en hausse (+7,6% chez les employés, +6,9% pour les ouvriers non qualifiés et +6,0% chez les cadres et professions intermédiaires), à l'exception des ouvriers qualifiés (-5,7%), pénalisés par la crise du BTP. (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frk987
    27 juillet11:29

    Pôle emploi devrait envoyer cette news extraordinaire à tous les vrais chômeurs, je suis sûr qu'ils seraient convaincus que ce sont eux qui ne comprennent rien au film !!!!!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer