Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Duflot épingle Hollande, "le président de personne"

Reuters20/08/2014 à 19:54

* François Hollande, c'est "pire que Sisyphe", dit l'ex-ministre * Elle dénonce des choix "inattendus et incohérents" * Pour Duflot, Valls est quasiment un homme de droite PARIS, 20 août (Reuters) - L'ex-ministre du Logement Cécile Duflot se livre à une charge violente contre François Hollande, le "président de personne", et le Premier ministre Manuel Valls, qu'elle accuse d'avoir pris en otage le gouvernement et de faire disparaître la gauche. Dans un ouvrage à paraître jeudi, "De l'intérieur, voyage au pays de la désillusion", dont le Nouvel Obs.com publie des extraits, la dirigeante écologiste juge dévastatrice la manie du chef de l'Etat de fixer des objectifs "qu'il ne peut pas tenir". "François Hollande contre la dette, c'est pire que Sisyphe et son rocher. Un discours d'affichage non suivi d'effets", dit-elle, alors que l'exécutif vient de reconnaître qu'en 2014, ni la croissance, ni le déficit n'atteindraient les niveaux prévus. A la veille de l'université d'été d'Europe Ecologie-Les Verts, Cécile Duflot justifie son départ du gouvernement en mars, ainsi que celui du second ministre Vert Pascal Canfin, par son impuissance à peser sur les choix de François Hollande. "J'ai voté Hollande, cru en lui et été déçue... J'ai essayé de l'aider à tenir ses promesses, de l'inciter à changer la vie des gens, de le pousser à mener une vraie politique de gauche. Et j'ai échoué. Alors je suis partie", explique-t-elle. Pour la députée EELV, faute d'avoir voulu être un président de gauche, le chef de l'Etat "n'a jamais trouvé ni sa base sociale ni ses soutiens". "A force d'avoir voulu être le président de tous, il n'a su être le président de personne." "VALLS, OBSÉDÉ DE LA POLITIQUE" Cécile Duflot y voit non une question de tempérament, mais "d'une succession de choix souvent inattendus et, parfois, incohérents entre eux". Donnant du poids aux arguments des députés socialistes "frondeurs", l'ex-ministre considère que l'erreur majeure de François Hollande est de ne pas avoir renégocié le traité budgétaire européen et s'être ainsi soumis à "l'austérité". L'élue est encore plus acerbe avec le Premier ministre Manuel Valls, dont l'arrivée à Matignon a précipité son départ et dans lequel elle voit quasiment un homme de droite "obsédé de la politique". "Dans la ligne qu'il incarne, je ne me reconnaîtrai jamais. Elle est contraire à ce que je suis", dit-elle, en reprochant à l'ex-ministre de l'Intérieur "saturation de l'espace politique et transgression". "A force de reprendre les arguments et les mots de la droite, de trouver moderne de briser les tabous, et donc de défendre la fin des trente-cinq heures, de dénoncer les impôts, de s'en prendre aux Roms, de prôner la déchéance de la nationalité pour certains condamnés, de taper sur les grévistes, quelle est la différence avec la droite ?", demande-t-elle. Selon Le Canard Enchaîné, paru mercredi, le Premier ministre a donné pour instruction aux membres de son équipe d'attaquer le bilan de l'ex-ministre du Logement. (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.