Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Droite et centre divisés sur le vote d'une censure de gauche

Reuters25/05/2016 à 17:51
    PARIS, 25 mai (Reuters) - Les groupes Les Républicains (LR) 
et UDI (centriste) de l'Assemblée sont divisés sur l'opportunité 
de voter une motion de censure du gouvernement que pourrait 
déposer la "gauche de la gauche" pour faire barrage à la réforme 
du Code du travail. 
    Alors que le refus de la voter était quasi unanime il y a 
quelques jours, les positions ont évolué chez certains députés. 
    Le député LR Eric Ciotti a annoncé mercredi sur Sud radio et 
Public Sénat qu'il était prêt à voter le texte que les 
"frondeurs" espèrent être en mesure de déposer en juillet, lors 
de la deuxième lecture de ce texte controversé à l'Assemblée, en 
cas de nouveau passage en force grâce à l'article 49-3 de la 
Constitution qui permet une adoption sans vote. 
    "Le gouvernement est impuissant, il ne pourra plus rien 
faire jusqu'à la fin du quinquennat", a-t-il dit. "Donc, s'il y 
a une motion de censure, je la voterai", a-t-il déclaré. 
    Des propos partagés par Guillaume Larrivé, un de ses 
collègues lui aussi proche de Nicolas Sarkozy, et par Nathalie 
Kosciusko-Morizet, députée LR et candidate à la primaire à 
droite pour l'élection présidentielle. 
    Mais d'autres députés LR y sont opposés. 
    L'ancien ministre Benoist Apparu n'entend pas partager un 
"texte de l'extrême gauche" et "ajouter à la crise économique, 
sociale une crise politique de première ampleur". 
    "Donc, soyons raisonnables, restons responsables, le 
gouvernement est légitime à aller au bout de son mandat. Il y a 
une élection en 2017, respectons les échéances", a conclu le 
lieutenant d'Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite 
pour l'élection présidentielle. 
    Selon un autre proche d'Alain Juppé, le vote d'une censure 
suivi d'une dissolution permettrait à Nicolas Sarkozy de 
"torpiller" la primaire à droite et "d'empocher la mise". 
    Le groupe UDI semble lui aussi divisé. Son président, 
Philippe Vigier, semblait la semaine dernière plutôt hostile à 
un vote favorable mais le président de l'UDI, Jean-Christophe 
Lagarde, s'est dit ouvert mardi sur Europe 1. 
    "A moins qu'elle soit totalement déraisonnable dans son 
texte, nous la voterons car la loi El Khomri qui a totalement 
dérapé, qui ne ressemble plus à rien, doit être retirée." 
    Surpris par ces ralliements, les députés socialistes 
"frondeurs" sont restés évasifs mercredi. 
    "La balle n'est plus au Parlement pendant quelque temps. Le 
sujet est dans la rue, le sujet est dans la discussion que le 
pouvoir acceptera ou pas d'engager avec les syndicats", a 
déclaré l'un de leurs chefs de file, Laurent Baumel. 
     
 
 (Emile Picy, édité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.