Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Dissolution d'une association d'aide aux détenus musulmans

Reuters23/11/2016 à 14:06
 (Actualisé avec communiqué Cazeneuve) 
    PARIS, 23 novembre (Reuters) - Le ministre français de 
l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé mercredi la 
dissolution de l'association Fraternité musulmane Sanâbil, 
soupçonnée d'être impliquée dans la mouvance islamique radicale. 
    Cette dissolution a été formalisée en conseil des ministres, 
a précisé le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.  
    Association d'aide aux détenus musulmans née en 2010, 
Fraternité musulmane Sanâbil est soupçonnée d'avoir joué un rôle 
dans les réseaux islamistes et terroristes français, sous 
couvert de soutien aux détenus musulmans. 
    Cette association s'était trouvée au fil du temps "au coeur 
d'un réseau relationnel étendu à la plupart des détenus pour 
activités terroristes présents dans les prisons françaises", 
indique Bernard Cazeneuve dans un communiqué. 
    "De plus, sous couvert d'un soutien matériel dispensé à des 
détenus de droit commun ainsi qu'à leurs familles, l'association 
encourageait la radicalisation de ces derniers durant leur 
séjour carcéral pour les rallier à la cause djihadiste." 
    En outre, plusieurs anciens dirigeants de l'association ont 
rejoint la zone de combat irako-syrienne, selon le ministre. 
    "La proximité ou l'implication de membres de l'équipe 
dirigeante de l'association dans la mouvance islamiste radicale 
est avérée", ajoute-t-il. 
     
    CLAIN ET KOUACHI BÉNÉFICIAIRES ? 
    Ceux-ci font actuellement l'objet soit d'une assignation à 
résidence dans le cadre de l'état d'urgence, soit d'une 
interdiction de sortie du territoire. 
    Selon Libération, qui dit se fonder sur une note des 
services de renseignement, la plupart des "figures" du 
djihadisme français ont bénéficié du soutien de l'association.  
    Le quotidien cite notamment Fabien Clain, auteur du message 
de revendication des attentats du 13 novembre 2015 par l'Etat 
islamique (EI) et Djamel Beghal, mentor de Chérif Kouachi, l'un 
des auteurs de l'attentat de 2015 contre Charlie Hebdo. 
    L'association Sanâbil avait annoncé le 29 octobre, dès 
qu'avait été évoqué le projet de dissolution, qu'elle le 
contesterait en justice. 
    "Il est reproché à l'association 'des agissements en vue de 
provoquer des actes de terrorisme en France ou à l'étranger'. 
Sanâbil entend contester fermement ces accusations, lourdes de 
conséquences pour les 750 détenus bénéficiaires, et qui jettent 
le discrédit sur le travail accompli jusqu'ici", écrivait-elle 
dans un communiqué.  
    "L'objet de Sanâbil est d'apporter un 'soutien moral et 
spirituel' aux détenus musulmans qui en font la demande, par 
l'envoi de courriers et de petites sommes d'argent pour les plus 
indigents", insistait-elle. 
    Selon elle, la majorité des bénéficiaires sont des détenus 
de droit commun répartis dans plus de onze pays dans le monde.  
 
 (Elizabeth Pineau et Gérard Bon, édité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.