1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Deux interpellations dans l'enquête sur Sid Ahmed Ghlam
Reuters14/10/2015 à 11:01


PARIS, 14 octobre (Reuters) - Deux hommes ont été interpellés mercredi matin en Seine-Saint-Denis dans l'enquête sur les complicités dont a pu bénéficier Sid Ahmed Ghlam, soupçonné d'avoir planifié un attentat à Villejuif (Val-de-Marne), a-t-on appris de source judiciaire. Ils sont soupçonnés d'avoir fourni une aide logistique à ce jeune étudiant algérien, a-t-on précisé, confirmant une information d'iTELE. Ils ont été placés en garde à vue. Sid Ahmed Ghlam, soupçonné d'avoir préparé un attentat "imminent" contre au moins une église à Villejuif et d'avoir tué une jeune femme retrouvée morte dans sa voiture, a été mis en examen et écroué fin avril. Il a reçu des "instructions données vraisemblablement de Syrie et pour le compte d'organisations terroristes", ainsi qu'une aide sous forme de véhicules et d'armements, d'après le ministre de l'Intérieur. L'Algérien avait été signalé comme ayant des velléités de départ en Syrie. Des vérifications le concernant avaient été effectuées en 2014 et en 2015 "sans révéler d'éléments susceptibles de justifier l'ouverture d'une enquête judiciaire", avait alors expliqué Bernard Cazeneuve. Trois hommes d'une trentaine d'années soupçonnés de lui avoir fourni une aide logistique ont déjà été mis en examen dans ce dossier. Deux ne sont pas particulièrement connus des services de police. Le troisième est en revanche connu pour des faits de droit commun. Ses empreintes génétiques avaient été relevées dans un véhicule et sur un gilet pare-balles saisi lors de perquisitions. (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer