Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Des étudiants passés des camps de migrants à Sciences Po

Reuters15/03/2016 à 18:30
    * Une vingtaines d'étudiants réfugiés et demandeurs d'asile 
    * Une majorité de Syriens 
 
    par Pauline Mevel et Ingrid Melander 
    PARIS, 15 mars (Reuters) - Minawar Ahmadzai est arrivé à 
Paris il y a quatre mois, a dormi dans un parc pendant plusieurs 
semaines et voilà désormais ce demandeur d'asile afghan, âgé de 
27 ans, devenu étudiant à Sciences Po. 
    La prestigieuse école parisienne accueille depuis la semaine 
dernière une vingtaine de réfugiés et demandeurs d'asile, dont 
une majorité de Syriens, qui suivent là des cours d'anglais et 
de français. 
    Parmi eux, certains venaient d'entamer leurs études avant de 
prendre la route de l'exil, d'autres sont déjà diplômés de 
l'enseignement supérieur.  
    "C'est une première étape pour moi sur le chemin d'un 
brillant avenir", explique en anglais Minawar Ahmadzai, père de 
trois enfants restés à Kaboul. 
    "Je commence à me décrisper. Je suis heureux parce que ma 
vie n'est plus en danger. Je veux rester ici toute ma vie", 
ajoute-t-il. 
    L'un de ses camarades du jour, Mohammed Salah Uddin Ahmed, a 
obtenu un diplôme d'anthropologie au Bangladesh avant de quitter 
son pays pour échapper à des menaces de mort. Aujourd'hui, il 
aimerait poursuivre un master en sciences sociales mais doit 
d'abord améliorer son anglais et son français, très hésitant. 
    Il dit avoir tenté sa chance dans plusieurs universités, pas 
seulement à Paris, avant de rencontrer Alyette Tritsch, à 
l'origine avec d'autres étudiants de Sciences Po de cette 
initiative soutenue par la direction de son établissement. 
     
    CURSUS NORMAL 
    "L'aboutissement pour moi ce serait qu'ils parviennent à 
créer des liens avec la société française et qu'ils puissent 
s'intégrer dans l'éducation supérieure s'ils en ont envie", 
explique cette étudiante en développement international. 
    L'idée lui est venue en septembre, lorsqu'elle a visité des 
camps de migrants et rencontré des demandeurs d'asile désireux 
d'apprendre les langues. 
    Elle a alors contribué à fonder la branche française de 
Kiron, une ONG allemande qui accompagne des migrants dans leur 
nouvelle vie et les aide notamment à surmonter les obstacles 
administratifs. 
    Sciences Po réfléchit désormais à la possibilité d'assouplir 
ses conditions d'admission pour permettre à certains de ces 
étudiants d'intégrer le cursus normal même s'ils sont, par 
exemple, arrivés en France sans la copie de leurs diplômes. 
    En attendant, l'école installée au coeur du très chic 
quartier de Saint-Germain-des-Prés met à leur disposition une 
salle des classe et des professeurs de langue, parmi lesquels 
George Ferenci.      
    "Je suis né dans un camp moi-même, j'étais migrant après la 
guerre et c'est formidable pour moi d'être capable de 
transmettre", dit cet enseignant, né en 1951 dans un camp de 
réfugiés en Autriche de parents hongrois, qui se sont ensuite 
envolés pour le Canada. 
 
 (Edité par Simon Carraud) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.