Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Des élus PS exigent la diffusion du courrier européen

Reuters24/10/2014 à 12:55

PARIS, 24 octobre (Reuters) - Des députés socialistes français, dont Valérie Rabault, rapporteur de la commission des finances de l'Assemblée, exigent au nom de la transparence et de la souveraineté nationale, la publication des courriers adressés à la France par la Commission européenne sur son projet de budget 2015. Un exigence à laquelle s'est joint le Front national par la voix de son vice-président, Florian Philippot. François Hollande a confirmé dans la nuit de jeudi à vendredi, en marge du Conseil européen à Bruxelles, que la France avait reçu une demande de précisions de la Commission, à l'instar d'autres pays comme l'Italie. Mais le gouvernement n'a pas jusqu'ici rendu public le contenu de cette lettre. "Nous demandons au président de la République française que la lettre reçue par la France soit immédiatement publiée, afin que les Français puissent connaître les points de discussion entre leur pays et la Commission européenne", écrivent dans un communiqué Valérie Rabault, Karine Berger, Yann Galut, Alexis Bachelay et Colette Capdevielle. "Le budget de la France relève de sa pleine souveraineté et aucune mesure visant à réduire notre déficit structurel (...) et qui aurait comme conséquence d'empêcher la nécessaire lutte contre la déflation ne peut nous être imposée", ajoutent-ils. Ces députés estiment que le Parlement français doit être partie prenante de la discussion entre Paris et Bruxelles et citent l'exemple du Premier ministre italien, Matteo Renzi, qui a rendu publique le contenu de la lettre adressée à son pays par la Commission européenne. Ces parlementaires ont constitué l'été dernier un groupe baptisé "Cohérence socialiste", qui demande notamment la convocation d'un congrès anticipé du PS pour trancher les débats internes à la majorité, notamment sur l'économie. De son côté, Florian Philippot estime dans un communiqué que les Français doivent être informés des "exigences d'austérité de Bruxelles" et exige un "grand débat national" sur la question. "Puisqu'il la juge 'très banale', le gouvernement français n'a aucune raison de refuser la publication de la lettre" de la Commission, écrit le dirigeant d'extrême droite. La Commission européenne prépare l'avis qu'elle doit rendre d'ici la mi-novembre sur un projet de budget français qui reste très loin des objectifs fixés par les traités européens en matière de déficits publics. Si cet avis est négatif, il sera rendu dès le 29 octobre, précise-t-on à la représentation de la Commission à Paris. (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.