Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

CREDIT AGRICOLE SA

11.4250 EUR
+1.11% 
Ouverture théorique 11.4250
indice de référence CAC 40

FR0000045072 ACA

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    11.3450

  • clôture veille

    11.3000

  • + haut

    11.4750

  • + bas

    11.3200

  • volume

    7 125 071

  • valorisation

    32 591 MEUR

  • capital échangé

    0.25%

  • dernier échange

    13.07.18 / 17:35:49

  • secteur

    Banques

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    11.0850

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    11.7650

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur CREDIT AGRICOLE SA

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter CREDIT AGRICOLE SA à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter CREDIT AGRICOLE SA à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Déficit 2014 de l'Etat à 88,2 mds, déficit public 4,4%

Reuters12/11/2014 à 13:13

PARIS, 12 novembre (Reuters) - Le déficit budgétaire de l'Etat français atteindra 88,2 milliards d'euros cette année et le déficit public 4,4% du PIB, selon le projet de loi de finances rectificative présenté mercredi au conseil des ministres. Le texte trouve de nouvelles recettes fiscales pour l'an prochain, en luttant notamment davantage contre la fraude et en rendant non déductible de l'impôt sur les sociétés la taxe de risque systémique payée par les banques. Cette dernière mesure doit à elle seule rapporter environ 280 millions d'euros en 2015. La future contribution des banques au fonds de résolution européen des crises bancaires, qui remplacera progressivement la taxe systémique, sera elle aussi non déductible de l'impôt sur les sociétés. La majoration de la taxe d'habitation sur les résidences secondaires dans les "zones tendues", pour les collectivités qui le souhaitent, pourrait quant à elle rapporter quelque 150 millions d'euros. Le ministère des Finances confirme parallèlement la promesse faite à la Commission européenne de réduire de 3,6 milliards d'euros de plus le déficit public l'an prochain, un geste effectué dans l'espoir d'échapper aux critiques sur la gestion par la France de ses finances publiques. ID:nL5N0SM4DJ Outre le déficit de l'Etat, le déficit public comprend les comptes sociaux et ceux des collectivités territoriales. A 88,2 milliards d'euros, le déficit budgétaire sera cette année supérieur aux prévisions (87,0 milliards dans le projet de budget pour 2015, 83,9 milliards dans la loi de finances rectificative et 82,6 milliards dans la loi de finances initiale), l'impact de la faible croissance économique sur les recettes fiscales se confirmant. PRÉVISIONS "VRAISEMBLABLES", DIT LE HCFP Les dépenses de l'Etat sont quant à elles parfaitement tenues, assure le ministère des Finances. Globalement, la dépense publique augmenterait de 1,4% en valeur cette année, soit de 16 milliards d'euros, un rythme inférieur au niveau le plus bas constaté en 1998, qui reste cependant bien supérieur au niveau de l'inflation (0,3% hors tabac à fin septembre) La hausse des dépenses avait été de 1,9% en 2013 et elle est attendue à 1,1% en 2015. Les seules dépenses de l'Etat hors charge de la dette et pensions devraient baisser de 3,1 milliards d'euros cette année par rapport à 2013. Quelque 2 milliards d'euros de dépassements budgétaires sont constatés cette année, notamment sur les opérations militaires extérieures (0,6 milliard), la masse salariale (0,5 milliard) et des dispositifs sociaux comme l'aide médicale d'Etat, le revenu de solidarité active ou les aides au logement (0,5 milliard). Ces dépassements sont financés par un montant équivalent d'annulation de crédits mis en réserve. Le projet de budget pour 2015, présenté avant l'annonce d'une réduction supplémentaire de 3,6 milliards d'euros du déficit public l'an prochain, prévoyait un déficit de l'Etat à 75,7 milliards d'euros et un déficit public à 4,3% du PIB. ID:nL6N0RW25Z ID:nL6N0RV2MR Le Haut conseil des finances publiques (HCFP) estime mercredi dans son avis sur le projet de loi de finances rectificative que "les prévisions de finances publiques du collectif, et notamment d'un déficit public de 4,4% du PIB, sont vraisemblables". La Commission européenne a pour sa part annoncé début novembre prévoir une hausse du déficit public de la France l'an prochain, à 4,5% du PIB. ID:nL6N0SU23S (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Valeurs associées

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.