Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

AIRBUS

98.21EUR
-0.14% 
Ouverture théorique 98.21
indice de référence CAC 40

NL0000235190 AIR

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    99.10

  • clôture veille

    98.35

  • + haut

    99.82

  • + bas

    97.54

  • volume

    1 281 193

  • valorisation

    76 058 MEUR

  • capital échangé

    0.17%

  • dernier échange

    25.05.18 / 17:35:03

  • Indice de référence

    CAC 40

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    92.32

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    104.10

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter AIRBUS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter AIRBUS à mes listes

    Fermer

France/Défense-Décision en 2015 sur l'acquisition de 4 C130

Reuters20/05/2015 à 16:26

* Achats ou locations, plusieurs centaines de millions mis de côté * Décision pour pallier les "aléas" de l'A400M * Les 3 derniers des 12 MRTT acquis dès 2017-2018 * 7 hélicoptères Tigre et 6 NH90 commandés à Airbus Helicopters (Actualisé avec acquisition d'hélicoptères, précisions) PARIS, 20 mai (Reuters) - La France prendra d'ici à la fin de l'année une décision sur l'acquisition de quatre avions militaires C130 au groupe américain Lockheed Martin LMT.N , ce qui permettrait notamment de répondre aux "aléas" de l'A400M d'Airbus AIR.PA , a-t-on déclaré mercredi dans l'entourage du ministre de la Défense. Airbus a demandé mardi à tous les pays exploitant l'A400M d'inspecter les systèmes de contrôle des moteurs de l'avion de transport militaire européen après l'accident survenu le 9 mai en Espagne. ID:nL5N0YA30N La loi de programmation militaire (LPM) actualisée pour la période 2014-2019 prévoit une provision de "plusieurs centaines de millions d'euros" pour l'acquisition de ces quatre C130, a-t-on précisé dans l'entourage de Jean-Yves Le Drian, sans préciser s'il s'agirait d'achats ou de locations. "Une étude est lancée et la décision interviendra à la fin de l'année au plus tard", a-t-on déclaré dans l'entourage du ministre. "Il faut répondre aux problèmes d'aviation de transport tactique liés à la sur-utilisation du Transall et aux aléas qui pèsent sur la livraison des A400M", a-t-on ajouté. Les premiers Transall ont été mis en service en 1967. Paris anticipera également à 2017-2018 l'achat des trois derniers des 12 avions-ravitailleurs d'Airbus commandés pour répondre aux besoins de l'armée, a-t-on ajouté au ministère. La France a également prévu d'acquérir sept hélicoptères de combat Tigre et six hélicoptères de transport militaire NH90, construits par Airbus Helicopters, a-t-on également précisé au ministère. ID:nL6N0V61Z1 Ces acquisitions entrent dans le cadre de l'actualisation de la LPM entérinée ce mercredi en conseil des ministres et qui sera étudiée par le Parlement à partir du 4 juin. Elle prend notamment en compte les besoins exprimés après les attentats de Paris en janvier. Les effectifs sur le territoire nationale seront ainsi portés à 77.000 hommes d'ici fin 2016 à la suite de recrutements. Le budget de la Défense va bénéficier de l'exportation de 24 avions de combat Rafale à l'Egypte en février et de 24 autres au Qatar en avril, ce qui permettra de reporter la livraison d'une quarantaine d'avions destinés initialement à l'armée française. ID:nL5N0Y928N (Cyril Altmeyer et Marine Pennetier, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

-0.14%
-1.74%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.