Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Coulibaly était considéré comme un détenu "exemplaire"

Reuters12/01/2015 à 22:44

PARIS, 12 janvier (Reuters) - Amedy Coulibaly, qui a tué cinq personnes la semaine dernière à Montrouge et Paris, était un détenu "exemplaire" avant sa libération en mai 2014, a déclaré lundi le porte-parole du ministère de la Justice, soulignant la difficulté de la lutte contre la radicalisation en prison. Chérif Kouachi, auteur avec son frère Saïd de l'attaque armée contre Charlie Hebdo qui a fait 12 morts, ne s'est pas non plus distingué en détention par des appels à la prière ou au djihad, même si quelques "gestes de mauvaise humeur" ont émaillé sa détention, a ajouté Pierre Rancé. "Ce sont des détenus qui en prison ne posent pas particulièrement de problèmes", a-t-il dit lors d'un point de presse. Mis à part un incident au début de sa détention, quand il a été interpellé avec un téléphone portable, "Amedy Coulibaly a un comportement en détention qu'on peut qualifier d'exemplaire", a-t-il ajouté. L'auteur de la prise d'otages dans une épicerie casher près de la porte de Vincennes, incarcéré cinq fois entre 2000 et 2014 notamment pour une affaire de stupéfiants et la tentative d'évasion de Smaïn Ait Ali Belkacem, condamné à perpétuité pour l'attentat du RER C de 1995, a ainsi suivi deux formations, participé à des activités culturelles et sportives et "donné des gages de réinsertion", selon le porte-parole. Les autorités françaises sont mises en cause après les failles révélées par la série d'attentats qui a fait 17 morts en trois jours, deux des trois criminels tués par la police ayant un lourd passé judiciaire, voire djihadiste. Chérif Kouachi, condamné en mai 2008 à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis pour sa participation à une filière d'envoi de combattants vers l'Irak, était notamment sous contrôle judiciaire avec interdiction de quitter le territoire français quand il s'est rendu au Yémen en 2011, a confirmé lundi le ministère de la Justice. ID:nL6N0UR3MQ NOUVELLE EXPÉRIMENTATION DANS DEUX PRISONS La Chancellerie s'est toutefois défendue de failles dans la durée des détentions effectives de deux des auteurs des tueries. Amedy Coulibaly, condamné en décembre 2013 à cinq ans de prison et sorti cinq mois plus tard, a bien passé quatre ans derrière les barreaux, conformément à ce que prévoit le droit pénitentiaire avec les remises de peine, si on prend en compte sa détention provisoire, a souligné Pierre Rancé. "La durée de sa détention et sa libération sont tout à fait conformes à ce qui a été prononcé par les juridictions", a-t-il dit. Quant à Chérif Kouachi, c'est libre qu'il a comparu lors de son procès en 2008 pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste, ayant déjà purgé sa peine de prison ferme en détention provisoire. Malgré un bureau du renseignement pénitentiaire qui fait remonter quotidiennement des informations sur les 152 écrouées personnes en lien avec le djihad, les autorités peinent à lutter contre la radicalisation en prison, face à des individus qui font en sorte de ne pas être repérés, reconnaît-on à la Chancellerie. Un nouveau programme visant à entraver le discours radical en milieu carcéral sera ainsi expérimenté dès vendredi dans deux établissements de la région parisienne à l'issue d'un appel d'offres lancé en novembre dernier, a annoncé lundi le porte-parole. Son contenu n'a pas encore été révélé. ID:nL6N0TG1I9 Le directeur de la prison de Fresnes (Val-de-Marne) teste déjà depuis la mi-octobre un regroupement des détenus déjà radicalisés -- 23 détenus à ce jour --, une idée reprise lundi par le Premier ministre. Les premiers effets de cette expérimentation sont "positifs", avec une détention qui semble apaisée dans le reste de l'établissement, souligne-t-on à la Chancellerie, jusque-là réservée sur cette idée. (Chine Labbé, édité par Sophie Louet)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.