Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Conditions pas réunies pour être au gouvernement dit EELV

Reuters10/02/2016 à 21:32
    * EELV dresse un pare-feu face aux tentatives de débauchage 
    * Hollande voudrait faire revenir les écologistes au 
gouvernement 
    * Emmanuelle Cosse et Denis Baupin parmi les noms cités 
 
    PARIS, 10 février (Reuters) - Pour Europe Ecologie-Les Verts 
(EELV), les conditions pour revenir au gouvernement ne sont pas 
réunies, ont déclaré mercredi soir ses porte-parole nationaux, 
alors qu'un remaniement ministériel paraît imminent.  
    Sandrine Rousseau et Julien Bayou assurent au demeurant dans 
un communiqué que EELV "n'a pas été contacté" par François 
Hollande ou Manuel Valls "à ce jour". 
    Une sorte de pare-feu dressé par EELV, alors que des rumeurs 
insistantes circulent sur la volonté de François Hollande et de 
Manuel Valls de faire revenir des écologistes au gouvernement.  
    "C'est une clarification a priori. S'il y a des entrées au 
gouvernement, ça sera des entrées individuelles, pas un accord 
politique", a expliqué à Reuters Sandrine Rousseau.    
    "Les écologistes constatent que si les conditions n'étaient 
plus réunies pour faire progresser l'écologie en avril 2014 lors 
de la sortie de Cécile Duflot et de Pascal Canfin du 
gouvernement, elles ne le sont pas plus aujourd'hui", écrivent 
les deux porte-parole dans leur communiqué. 
    La première était ministre du Logement et le second ministre 
délégué au Développement. 
    Si une proposition était faite par le chef de l'Etat et le 
Premier ministre à l'ensemble du mouvement, elle serait étudiée 
par le bureau exécutif d'EELV et soumise à son conseil fédéral, 
le parlement du parti, précisent les porte-parole. 
    Mais l'évolution de la politique gouvernementale "ne laisse 
pas entrevoir un horizon favorable à des politiques plus 
écologistes, solidaires, compatibles avec le besoin de justice 
sociale et à même de construire une société apaisée". 
     
    "TROP FLOUE POUR ÊTRE HONNÊTE" 
    Ils estiment au passage que la déchéance de nationalité pour 
fait de terrorisme, votée mercredi par l'Assemblée nationale 
( ), porte profondément atteinte à l'une des "valeurs 
cardinales" de leur mouvement. 
    Parmi les noms d'écologistes susceptibles d'entrer au 
gouvernement et cités par la presse figurent ceux d'Emmanuelle 
Cosse, secrétaire nationale d'EELV, ou du député Denis Baupin. 
    Selon Sandrine Rousseau, tous les membres du bureau exécutif 
d'EELV, réunis mardi, "ont montré leur réticences à rentrer au 
gouvernement". 
    Un haut responsable du parti contacté par Reuters a jugé 
cependant la position exprimée par Emmanuelle Cosse lors de 
cette réunion "beaucoup trop floue pour être honnête".  
    Selon Sandrine Rousseau, la secrétaire nationale d'EELV "a 
dit que si on lui faisait la demande, ce qui n'était pas le cas 
hier, elle respecterait la procédure consistant à présenter au 
bureau exécutif les conditions d'entrée dans un gouvernement". 
    La porte-parole a par ailleurs dit ne pas comprendre que 
Denis Baupin ait voté la déchéance de nationalité avec plusieurs 
dissidents d'EELV, dont Barbara Pompili et François de Rugy. 
    "Je m'interroge sur les signaux donnés", a souligné la 
porte-parole, qui n'exclut pas des tentatives de débauchage 
individuel par l'exécutif. 
    Contacté par Reuters par SMS, Denis Baupin a refusé de faire 
le moindre commentaire. 
 
 (Emmanuel Jarry) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.