Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Cazeneuve s'efforce d'apaiser le malaise des policiers

Reuters13/10/2015 à 13:01

* Tous les syndicats de police manifestent mercredi place Vendôme * Les dysfonctionnements judiciaires seront corrigés-Cazeneuve * Les magistrats déplorent une polémique stérile PARIS, 13 octobre (Reuters) - Bernard Cazeneuve s'est efforcé mardi de rassurer les forces de l'ordre à la veille d'une rare manifestation de policiers devant le ministère de la Justice et après une année éprouvante sur le terrain depuis les attentats de janvier. Le ministre de l'Intérieur a promis que les dysfonctionnements judiciaires en partie à l'origine du malaise seraient corrigés, l'annonce devant en être faite prochainement par le Premier ministre Manuel Valls. "Je ne peux accepter que des policiers, des gendarmes, puissent être atteints par des délinquants qui auraient dû se trouver en prison. Ces dysfonctionnements doivent être corrigés", a-t-il dit lors d'un discours devant 800 policiers et gendarmes. Bernard Cazeneuve a cependant averti qu'il n'y avait "rien à gagner à opposer" la justice et la police. Fait rare, l'ensemble des syndicats de police appellent à manifester sous les fenêtres de la ministre de la Justice Christiane Taubira après la fusillade survenue à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, il y a une semaine. L'un des leurs a été grièvement blessé par un malfaiteur qui avait bénéficié d'une permission de sortie. Dans un communiqué, l'Union syndicale des magistrats déplore que l'émoi des policiers "donne lieu à une polémique stérile visant à opposer artificiellement police et justice" et dit refuser toute réforme prise "sous le coup de l'émotion". PRESSION MIGRATOIRE INÉDITE Parallèlement aux "dysfonctionnements", les policiers pris dans le rythme d'un plan Vigipirate renforcé depuis les attentats de janvier se disent à bout de souffle, d'autant que la crise migratoire s'est ajoutée à cette mobilisation. En outre, la tâche des forces de l'ordre va encore s'alourdir avec la Conférence sur le climat (COP21) prévue en décembre à Paris. Pour répondre aux inquiétudes, Bernard Cazeneuve s'est engagé à poursuivre l'effort budgétaire engagé cette année et a égréné les moyens alloués - 1.186 voitures, 20.800 gilets pare-balles, etc. - avec le déblocage de 230 millions de crédits. Le ministre a rappelé que le gouvernement avait décidé de créer sur trois ans 900 postes pour lutter contre l'immigration clandestine et 1.400 dans les services, dont 1.100 pour lutter contre le terrorisme. Dans la lutte contre l'immigration clandestine, Bernard Cazeneuve a annoncé que plus de 17.000 migrants seraient reconduits à la frontière cette année, contre 15.000 en 2014. Dans un contexte de "pression migratoire inédite", il y a une "activité considérable" contre l'immigration illégale, a-t-il assuré, démentant toute baisse des reconduites depuis le début du quinquennat. Selon lui, la baisse apparente par rapport à la précédente majorité tient au fait que cette dernière agrégeait aux expulsions du territoire les départs volontaires de Roms. (Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.