1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Bayrou souhaite un rapprochement Fillon-Juppé
Reuters11/10/2015 à 12:58

PARIS, 11 octobre (Reuters) - François Bayrou a souhaité dimanche un rapprochement entre François Fillon et Alain Juppé, tous deux candidats LR à la primaire de la droite et du centre de 2016, afin d'offrir une alternative à une "triple impasse" Sarkozy-Hollande-Le Pen lors de la présidentielle de 2017. "Je souhaiterais que François Fillon et Alain Juppé se rapprochent, qu'ils puissent présenter ensemble un horizon", a dit le président du MoDem, dans l'émission Le Grand Rendez-Vous Europe 1-iTELE-Le Monde. "Je souhaiterais qu'ensemble ils proposent une alternative mais ça n'est pas mon affaire, ce n'est pas mon parti, je le dis seulement par amitié", a-t-il ajouté, estimant toutefois que le maire de Bordeaux était à ses yeux le "mieux placé" pour prendre la tête de ce rapprochement. "Ce que je ne veux pas est très clair, je ne veux pas qu'on se retrouve devant la triple impasse Hollande-Sarkozy-Le Pen" au premier tour en 2017. Dénonçant l'orientation "constamment conflictuelle" de l'ex-chef de l'Etat et président des Républicains (LR), François Bayrou se dit prêt à apporter son soutien à quelqu'un n'appartenant pas à son parti mais en mesure de "faire naître un climat nouveau dans l'opinion". Les candidatures à la primaire de la droite et du centre des 20 et 27 novembre 2016 seront closes le 9 septembre. François Bayrou a indiqué qu'il n'entendait pas voter lors de cette primaire afin de conserver son libre arbitre devant la "situation qui sera créée par le résultat". (Marine Pennetier)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer