Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Barrages paysans en Moselle, réunion de ministres à Paris

Reuters28/07/2015 à 10:37

STRASBOURG, 28 juillet (Reuters) - Des agriculteurs en colère ont encore établi mardi matin des barrages filtrant en Moselle, quelques heures avant une réunion de ministres et de banquiers à Paris sur la mise en oeuvre du plan d'urgence annoncé la semaine dernière pour les éleveurs. Ces derniers protestent notamment contre les prix auxquels ils vendent leurs produits et des conditions de marché défavorables. Selon la Fédération départementale de syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) de Moselle contactée par Reuters, une centaine de tracteurs ont constitué vers 9h00 un barrage filtrant sur le carrefour entre la Route nationale 4 et l'autoroute A4, au niveau de Phalsbourg. Une opération similaire, réunissant 200 tracteurs, était prévue sur l'autoroute A31, qui relie le Luxembourg à Beaune, au niveau de la Croix de Hauconcourt, point de jonction avec l'A4. Les manifestants contrôlent les camions frigorifiques pour intercepter les produits étrangers et attirer l'attention des pouvoirs publics sur ce qui constitue selon eux des "distorsions de concurrence" entre la France et les autres pays européens. Les marchandises les plus représentatives de cette situation seront amenées dans l'après-midi aux autorités préfectorales, a précisé à Reuters Gilles Becker, secrétaire général de la FDSEA. Les barrages devraient être levés dans l'après-midi. Entre-temps, les ministres français des Finances de l'Economie et de l'Agriculture, Michel Sapin, Emmanuel Macron et Stéphane Le Foll, devaient réunir en fin de matinée les représentants de banques, dont la Banque publique d'investissement (BPI), et de la médiation du crédit. Objet : la mise en oeuvre du plan d'urgence annoncé mercredi dernier. Ce plan représente un soutien financier pouvant aller jusqu'à 1,1 milliard d'euros pour les éleveurs de bovins et de porcs et les producteurs laitiers, dont la prise en charge d'intérêts d'emprunts, la restructuration des dettes des exploitants les plus en difficulté et 500 millions d'euros de crédits bancaires garantis par la BPI. L'annonce de ces mesures n'a pas mis fin au mouvement de protestation, qui a au contraire fait tache d'huile. Des agriculteurs s'en sont ainsi pris lundi à des camions transportant des produits allemands et espagnols, accusés de concurrence déloyale. Ces actions commencent à irriter les éleveurs des autres pays de l'Union européenne, dont les productions sont souvent achetées moins cher que celles de leurs homologues français. La fédération allemande du secteur laitier, la MIV, a ainsi annoncé lundi qu'elle avait écrit à Bruxelles pour demander le soutien de la Commission européenne contre ce qu'elle considère elle-même comme des mesures anti-concurrentielles contre les produits allemands. (Gilbert Reilhac et Emmanuel Jarry, avec Mark John)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.