Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Attendu au tournant par le PS, Valls s'affiche "positif"

Reuters30/08/2014 à 23:19

* Les doutes s'expriment à l'université d'été du PS de La Rochelle * Valls invite les socialistes à s'adresser au pays * Il veut insuffler "enthousiasme et rassemblement" par Elizabeth Pineau LA ROCHELLE, Charente-Maritime, 30 août (Reuters) - Manuel Valls s'est affiché samedi dans un état d'esprit "positif" à l'université d'été du Parti socialiste, où les rancoeurs se sont exprimées dans un contexte difficile pour son gouvernement tout juste remanié. "Je ne cherche pas les applaudissements, je cherche à convaincre. Ma seule mission, c'est de redresser le pays", a déclaré le Premier ministre au cours d'une déambulation en ville où l'accueil a été plutôt bon. Aux yeux de celui qui présidait sa première université d'été en tant que chef de la majorité, "les socialistes sont forts et utiles quand ils s'adressent au pays et pas uniquement à eux-mêmes". Peu auparavant devant son hôtel, il s'était dit dans un état d'esprit "positif", à la veille d'un discours de clôture des trois jours de débats, censé éclairer des socialistes aussi déboussolés que divisés sur les choix économiques du gouvernement. "Il faut de l'enthousiasme et du rassemblement", a dit Manuel Valls, déterminé à "convaincre". "On connaît les doutes, et les questions que peuvent se poser les socialistes comme les Français. Il faut les rassurer et aller de l'avant, ce pays a tellement d'atouts qu'il mérite que nous nous engagions tous pour lui". La journée a été riche en rebondissements, au terme d'une semaine de crise qui a vu l'exécutif remercier plusieurs ministres en désaccord avec ses choix, dont celui de l'Economie Arnaud Montebourg. Présent à La Rochelle, ce dernier a fait un bilan positif de ses deux années à Bercy, où il défendu le "made in France" et prôné l'intervention de l'Etat pour venir en aide aux entreprises en difficulté. ( ID:nL5N0R008X ) En début de matinée, c'est la présence de Christiane Taubira à un rassemblement des parlementaires PS "frondeurs" qui a créé l'évènement dans le port charentais. ( ID:nL5N0R00GH ) La ministre de la Justice n'a fait que passer à la réunion de "Vive la gauche" où les critiques ont plu à l'encontre un gouvernement accusé de favoriser l'austérité et de faire le jeu du Medef, devant lequel Manuel Valls a été applaudi mercredi. "FRONDEURS" Les élus rebelles, qui se sont parfois abstenus au Parlement ces derniers mois sans empêcher l'adoption d'aucun texte, devront se concerter au moment d'accorder ou non leur confiance au gouvernement Valls II, puis de voter le budget 2015, à l'automne. Christiane Taubira a dit "assumer les conséquences" de sa participation. Mais Manuel Valls a minimisé l'épisode en expliquant que sa ministre ne faisait qu'assister à un débat et que "la cohérence, la clarté et la cohésion" du gouvernement n'étaient "évidemment pas mises en cause". A la tribune de l'université d'été, les langues se sont parfois déliées pour dénoncer le bilan du gouvernement. Tel le communiste Pierre Laurent, pour qui "le contrat" signé en 2012 lors de l'élection présidentielle a été "déchiré devant les Français". Le secrétaire nationale d'EELV, Emmanuelle Cosse, a déploré pour sa part le détricotage de la loi Alur sur le logement de Cécile Duflot dans le cadre du plan pour l'immobilier présenté vendredi par Manuel Valls. Absente de La Rochelle, c'est par communiqué que la maire de Lille, Martine Aubry, a quant à elle réclamé que sa ville bénéficie de l'encadrement des loyers, désormais limité à Paris. ( ID:nL5N0R00OY ) A son arrivée à la gare de La Rochelle, Manuel Valls avait essuyé la colère de dizaines de manifestants - intermittents du spectacle, défenseurs des sans-papiers, militants CGT notamment. Et pendant ce temps en Haute-Marne, la présidente du Front national, Marine Le Pen, a fait sa rentrée politique en affirmant que le gouvernement Valls II ne passerait pas l'hiver. (Edité par Gregory Blachier)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.