1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

France-Argentine : les supporters des Bleus fidèles malgré tout
Le Parisien17/11/2018 à 20:44

France-Argentine : les supporters des Bleus fidèles malgré tout

Les manifestations des Gilets jaunes laissaient craindre le pire pour la venue des 40 000 spectateurs attendus ce samedi soir au stade Pierre-Mauroy, théâtre à 21h05 du deuxième test-match du XV de France face à l'Argentine. Finalement, seule l'avenue principale devant l'enceinte et l'hôtel où logent les Pumas a été bloquée partiellement de 15h30 à 17h30 avant d'être libérée par la présence dissuasive des CRS.Comme leur avait demandé la Fédération française, les supporters tricolores ont pris leurs précautions et bravé également le froid. A l'image de Léa, 23 ans, et Anne-Sophie, 30 ans, venues de Valenciennes. « On est là depuis ce matin, on s'est baladés pour passer le temps, mais on est pressé de voir le match, en espérant qu'il y ait du beau jeu et des essais ».«On a peu d'espoir sur le résultat»« A part deux petits embouteillages », Fabien, 33 ans, et Aurélie, 31 ans, n'ont connu aucun souci pour arriver de Douai. « C'est la première fois qu'on vient voir le XV de France. J'essaie d'initier Madame en vue de la Coupe du monde 2023 en France. Elle a regardé deux matchs à la télé et elle s'est endormie. On a pris les places il y a six mois », précise Monsieur, heureux que la rencontre ait été délocalisée au stade Pierre-Mauroy pour la deuxième fois de l'histoire des Bleus. La première, c'était en 2012 et déjà contre l'Argentine, battue 39-22 par les tricolores. « On veut voir un beau match, mais on a peu d'espoir sur le résultat », avoue Fabien. H-5 ! Derniers préparatifs en cours au @StadePM ! #FRAARG #NeFaisonsXV #SPMLIVE pic.twitter.com/2TQGQyrqzx-- Stade Pierre Mauroy (@StadePM) 17 novembre 2018Beaucoup de supporters sont d'ailleurs toujours partagés entre résignation et espoir après la 5e défaite d'affilée concédée sur le fil face à l'Afrique du sud (26-29) samedi dernier au Stade de France. « C'est une équipe de chèvres, ça fait trois ans ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer