Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Accouchement laborieux du compte d'activité

Reuters09/02/2016 à 15:21
    PARIS, 9 février (Reuters) - Le président du Medef, Pierre 
Gattaz, a salué mardi du bout des lèvres le projet de "position 
commune" arrêté lundi soir par les organisations patronales et 
syndicales sur le compte personnel d'activité (CPA). 
    La création du CPA, proposée en avril 2015 par le chef de 
l'Etat, François Hollande, doit rassembler sur un même compte 
tous les droits sociaux relatifs au parcours professionnel de 
tout actif, quel que soit son statut.  
    Selon le texte désormais soumis à la signature des syndicats 
et des organisations patronales, le CPA regroupera ainsi dans 
une première étape, au 1er janvier 2017, les comptes personnels 
de formation (CPF) et de prévention de la pénibilité (C3P). 
    "Ça ne me va pas complètement", a dit Pierre Gattaz à France 
Info. "Le CPA, c'est la partie sécurité (...) Nous attendons la 
partie flexibilité de la flexisécurité. C'est la loi El Khomri. 
La loi El Khomri, c'est cette semaine que ça se décide." 
    La ministre du Travail, Myriam Khomri, doit présenter début 
mars un projet de loi sur le marché de l'emploi et le rôle du 
dialogue social dans son organisation, texte dans lequel sera 
prise en compte la position des partenaires sociaux sur le CPA. 
    Le gouvernement avait demandé en 2015 à ces derniers de 
définir le contenu de la première étape du CPA et les principes 
devant régir son fonctionnement. 
    Lors de la quatrième et dernière séance de négociations, 
lundi, le Medef, la CGPME et l'UPA ont accepté d'intégrer dans 
le CPA le compte pénibilité, très contesté par le patronat mais 
condition posée par les syndicats pour signer. 
    Dans un communiqué commun, les trois organisations 
patronales ont cependant déclaré que le C3P restait, selon 
elles, impossible à mettre en oeuvre par les entreprises en 
l'état, et qu'elles attendaient les résultats de la mission mise 
en place en janvier pour évaluer ce dispositif. 
    Le projet de position commune prévoit aussi la mise en place 
d'un portail internet sur lequel chacun pourra se tenir informé 
de ses droits : heures disponibles sur le CPF, nombre de points 
sur le C3P, droits à allocations chômage, trimestres de 
cotisation et points cumulés pour la retraite, aides au logement 
et à la garde d'enfant et autres dispositifs d'accompagnement. 
    Selon Pierre Gattaz, ce texte sera ratifié la semaine 
prochaine par le conseil exécutif du Medef. 
    Du côté syndical, la CFDT a estimé que ce texte "a minima" 
avait l'avantage de laisser toutes les portes ouvertes.  
    Hormis la CGT, les autres syndicats ont aussi estimé qu'il 
constituait un premier pas et un signal adressé au gouvernement. 
    La CGT a en revanche déclaré dans un communiqué qu'elle ne 
pouvait pas se satisfaire d'une "coquille vide" et d'une 
"position commune minimaliste sortie de négociations poussives". 
 
 (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.