Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

VINCI

85.88EUR
+0.05% 
indice de référence CAC 40

FR0000125486 DG

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    86.08

  • clôture veille

    85.84

  • + haut

    86.16

  • + bas

    85.70

  • volume

    42 787

  • valorisation

    50 837 MEUR

  • capital échangé

    0.01%

  • dernier échange

    24.05.18 / 09:18:14

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    83.32

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    88.44

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter VINCI à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter VINCI à mes listes

    Fermer

France-A Notre-Dame-des-Landes, la "ZAD" se tient sur ses gardes

Reuters31/08/2016 à 12:39
    * Conseils juridiques, formation aux premiers secours 
    * Victoire des partisans du projet d'aéroport contesté 
    * Valls a promis un début des travaux à l'automne 
 
    par Guillaume Frouin 
    NOTRE-DAME-DES-LANDES, 31 août (Reuters) - Rebaptisée "zone 
à défendre" par ses habitants, la "zone d'aménagement différé" 
(ZAD) de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) se prépare à 
riposter à toute tentative d'évacuation de la zone, après la 
victoire des partisans du projet d'aéroport lors de la 
consultation locale du 26 juin. 
    Le Premier ministre Manuel Valls avait promis avant le 
scrutin un lancement des travaux "à l'automne", en cas de 
victoire du "oui". Les habitants de la Loire-Atlantique 
s'étaient finalement prononcés à 55% en faveur du projet, qui a 
été confié par l'État au groupe Vinci  SGEF.PA  
    Sur le terrain, la résistance s'organise. Une première 
formation "Prêt-e-s pour défendre la ZAD ?" va se tenir samedi 
et dimanche à "La Wardine", un des soixante lieux de vie que 
compte la zone. 
    "On y donnera des conseils juridiques en cas de garde à vue, 
et on fera une formation aux premiers secours en cas de 
blessures", explique un habitant. "Une course d'orientation sera 
aussi organisée pour savoir se déplacer sur la zone sans 
rencontrer de véhicules de gendarmerie." 
    Des conseils pour occuper des "lieux de pouvoir", partout en 
France, seront aussi dispensés pour ceux qui ne pourraient être 
présents sur place le jour venu. Ces formations vont se répéter 
tous les week-ends jusqu'au 8 octobre, date d'une grande journée 
de "mobilisation" contre les expulsions. 
     
    "LABORATOIRE D'EXPÉRIMENTATION SOCIALE" 
    De leur côté, quelque 80 charpentiers venus de France et de 
Belgique s'affairent depuis quelques jours aux "Fosses noires", 
un autre lieu-dit de la ZAD, pour construire un hangar en bois 
de 160 m². Celui-ci servira de "point d'appui pour le 
mouvement", en cas d'évacuation policière. 
    "Même si l'évacuation n'a pas lieu cet automne, tout cela 
nous servira, tôt ou tard", estime l'un des charpentiers.  
    Preuve de la volonté des habitants de s'inscrire dans le 
long terme, un "Point Info" a également été installé.  
    Brochures, cartes et prospectus y attendent les gens de 
passage, pour leur donner des informations "historiques et 
politiques" sur la ZAD, mais aussi les informer sur les 
possibilités d'hébergement ou de restauration. 
    "C'est un peu l'office de tourisme de la ZAD", résume en 
souriant l'un des porteurs du projet, désireux de faire 
découvrir ce "laboratoire d'expérimentation sociale".  
    "Ce lieu est fortement symbolique : ici, on se trouve juste 
à côté de la tour de contrôle du projet d'aéroport. S'il venait 
à disparaître, il serait remplacé par un duty free", dit-il.  
    Faute d'institution policière ou judiciaire pour régler ses 
conflits, la petite société auto-gérée de Notre-Dame-des-Landes 
a également institué récemment un "Cycle des Douze" : chaque 
mois, douze habitants venus de douze "lieux de vie" différents 
sont tirés au sort pour traiter les litiges inhérents à cette 
communauté de 200 personnes, issues de milieux très différents. 
    "Plutôt que de penser en termes de châtiment ou 
d'enfermement, il raisonne en termes de réparation : préparer un 
bon repas pour les personne envers qui on est redevable, ou les 
aider à construire leur cabane", explique un habitant de la ZAD. 
    Une "mise à l'écart temporaire" peut toutefois être 
envisagée "dans des cas d'extrême urgence". 
 
 (Edité par Marine Pennetier) 
 

Valeurs associées

+0.07%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.