Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

FRANCE 2017-Sarkozy propose une réunion à trois avec Fillon et Juppé

Reuters06/03/2017 à 10:02
    * Fillon a écarté dimanche une candidature Juppé 
    * Sarkozy dénonce une "situation qui ne peut plus durer" 
    * Hortefeux estime que la situation se décantera mardi 
 
    PARIS, 6 mars (Reuters) - Nicolas Sarkozy a proposé lundi 
une réunion à trois avec François Fillon et Alain Juppé pour 
trouver une issue "digne et crédible" à la crise ouverte par les 
soupçons d'emplois fictifs dont aurait profité la famille du 
candidat de la droite. 
    L'ancien président, qui avait lui-même été battu au premier 
tour de la primaire et s'oriente vers une carrière dans les 
affaires, a retrouvé à la faveur de cette crise un rôle de 
"parrain" dans la famille déchirée de la droite et du centre. 
    "Face à la gravité de la situation que connaissent la droite 
et le centre, chacun a le devoir de tout faire pour préserver 
l'unité qui est la condition de l'alternance", écrit-il dans un 
communiqué publié sur son compte Twitter. 
    "Notre désunion fera le lit de l'extrême droite", 
ajoute-t-il. "C'est dans cet esprit que je propose à François 
Fillon et à Alain Juppé de nous réunir pour trouver une voie de 
sortie digne et crédible à une situation qui ne peut plus durer 
et qui crée un trouble profond chez les Français."     
    Un fidèle de Nicolas Sarkozy, le député européen Brice 
Hortefeux, a estimé que la situation pourrait se décanter mardi. 
    "Nous, nous rassemblerons un certain nombre autour de 
Nicolas Sarkozy. Ce soir, il y aura une réunion du comité 
politique nommé par François Fillon lui-même et auquel il 
participera", a-t-il expliqué sur France Inter. 
    "Demain matin je réunirai les parlementaires sarkozystes. À 
l'issue de cela, il y aura naturellement une décision qui sera 
prise", a-t-il ajouté. "Il y a urgence à décider, urgence à 
trancher, urgence à rassembler, urgence à rebondir, c'est 
l'objectif de ces journées." 
    De son côté, le président de la région Provence-Alpes-Côte 
d'Azur, a confirmé sur CNEWS qu'il entendait rencontrer François 
Fillon, avec ses homologues de l'Ile-de-France, Valérie 
Pécresse, et des Hauts de France, Xavier Bertrand. 
     
    EN ATTENDANT JUPPÉ 
    Christian Estrosi dit vouloir évoquer avec le candidat les 
"conditions de l'unité" de la droite et du centre, "qui ne sont 
plus réunies". 
    "Nous voyons bien que ça ne peut plus durer", a-t-il ajouté. 
    Fort du rassemblement qui a réuni dimanche plusieurs 
dizaines de milliers de ses partisans sur la place du Trocadéro, 
à Paris, François Fillon a réaffirmé qu'il n'entendait pas se 
retirer, malgré les défections en cascade dans son équipe de 
campagne et des sondages de plus en plus défavorables. 
    Il écarté le "plan B" qu'un nombre de plus en plus nombreux 
de dirigeants du parti Les Républicains s'efforcent de 
promouvoir, son remplacement par Alain Juppé. 
    Il a ainsi estimé sur France 2 qu'une candidature du maire 
de Bordeaux ne correspondrait pas au choix des électeurs de la 
droite et du centre. 
    Les dirigeants de LR étaient lundi matin dans l'attente 
d'une déclaration d'Alain Juppé, qui s'en est tenu jusqu'ici à 
une double condition pour remplacer François Fillon : que cela 
vienne d'une décision du candidat et qu'elle fasse l'objet d'un 
consensus au sein de sa famille politique. 
    Patrick Stefanini, directeur de campagne démissionnaire de 
François Fillon, a lancé sur Europe un appel "à tous les grands 
responsables de la droite et du centre", dont Nicolas Sarkozy, 
Alain Juppé, Gérard Larcher et Jean-Pierre Raffarin, pour qu'ils 
se rencontrent "dans les plus brefs delais". 
    Le porte-parole démissionnaire de François Fillon, Thierry 
Solère, pour qui le vainqueur de la primaire de la droite ne 
peut plus gagner la présidentielle, a lancé le même type d'appel 
sur RTL : "Il faut que Nicolas Sarkozy, François Fillon et Alain 
Juppé trouvent une solution ensemble", a-t-il dit. "C'est à eux 
trois d'éviter le chaos pour que le pays se redresse." 
    D'autres dirigeants de droite avouaient être perdus. 
    "On attend des consignes", a ainsi dit le député-maire de 
Meaux (Seine-et-Marne), Jean-François Copé, sur franceinfo. 
"J'attends que les choses soient remises en ordre de marche 
(...), qu'on sache exactement qui va faire quoi et comment." 
 
 (Emmanuel Jarry, avec Dominique Vidalon, édité par Yves 
Clarisse) 
 

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • frk987
    06 mars10:22

    Et si l'on parlait de l'évaporation du capital d'EM, je suis sûr que ça passionnerait les foules.

    Signaler un abus

  • frk987
    06 mars10:20

    Pour M8637171 : La question n'est vraiment plus de savoir si FF est coupable ou innocent, TOUS les députés ont pratiqué de la même façon, c'est tombé sur FF...pas de pot...il est devenu inéligible. Pour 90% des électeurs 1M d'euros c'est la fortune, ils ne cherchent même pas à comprendre que pour un député c'est de l'argent de poche.Donc on passe au plan B.

    Signaler un abus

  • M8637171
    06 mars10:11

    Cette affaire me rappelle mon enfance à regarder les westerns. On y voyait une foule qui veut lyncher sans procès un homme qui à l'apperence d'un coupable mais qui n'est pas coupable.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.