1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

FRANCE 2017-Mélenchon galvanise ses soutiens et vise les indécis

Reuters18/03/2017 à 19:20
    * Les organisateurs revendiquent plus de 130.000 personnes 
    * "Une insurrection citoyenne", selon le candidat 
 
    PARIS, 18 mars (Reuters) - Jean-Luc Mélenchon a organisé 
samedi une démonstration de force à Paris, en présence de 
plusieurs milliers de personnes, destinée à galvaniser ses 
sympathisants et à rallier à lui les indécis de gauche à un peu 
plus d'un mois de la présidentielle. 
    "Ceci n'est pas seulement un événement extraordinaire à 
l'intérieur d'une campagne électorale comme jamais on n'en avait 
vue, ceci est une manifestation politique, une insurrection 
citoyenne contre la monarchie présidentielle", a-t-il lancé 
depuis l'estrade installée sur la place de la République. 
    "Si tant de gens se sont rassemblés ici, c'est qu'ils savent 
combien l'heure est grave pour leur pays, entre l'extrême droite 
qui voudrait la nation ethnique et les serviteurs de l'argent 
roi", a poursuivi le candidat de la France insoumise. 
    Selon les organisateurs, "au moins 130.000 personnes" se 
sont réunies dans l'Est parisien, cinq ans jours pour jour après 
un précédent rassemblement du même genre, place de la Bastille. 
La préfecture de police n'a pas communiqué d'estimation. 
    Durant une heure, Jean-Luc Mélenchon, à qui les sondages 
prêtent environ 11% des intentions de vote, a cité certaines 
mesures de son programme, en commençant par sa volonté 
d'instaurer une VIe République. 
    Il a proposé, entre autres, que soit inscrits dans la 
Constitution le droit à l'avortement et celui de mourir dans la 
dignité ou que soit créé un droit de révoquer les élus en cours 
de mandat par référendum. 
    Tout l'enjeu pour l'ex-socialiste, au coude-à-coude avec 
Benoît Hamon, est de s'imposer comme le principal candidat de la 
gauche dans une campagne pour l'instant dominée par le trio 
Marine Le Pen-Emmanuel Macron-François Fillon. 
    "Le paysage politique peut encore changer. Un Français sur 
deux n'a pas encore fait son choix. Il y a encore beaucoup de 
Français qui vont maintenant s'intéresser au débat politique", a 
déclaré son porte-parole, Alexis Corbière, sur BFM TV. 
    "Nous pouvons modifier un peu ce qu'on voudrait nous imposer 
comme second tour", a-t-il insisté. 
    Jusqu'à présent, les discussions de fond ont été éclipsées 
par les ennuis judiciaires de François Fillon et, dans une 
moindre mesure, de Marine Le Pen mais le débat télévisé prévu 
lundi entre les cinq premiers des sondages, Jean-Luc Mélenchon 
compris, pourrait donner une autre tournure à la campagne. 
    Dimanche, c'est au tour de Benoît Hamon de tenir un grand 
meeting, dans l'ex-Palais omnisports de Bercy, présenté au Parti 
socialiste comme un "moment fort" de sa campagne.   
    Le premier tour est prévu le 23 avril, le second le 7 mai. 
 
 (Simon Carraud, édité par Jean-Stéphane Brosse) 
 

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • g.joly1
    19 mars10:03

    Comparaison sans aucun sens mais avec de réelles intentions manipulatrices: cette marche est un réel succès et le plus gros rassemblement politique de toute la campagne. 130 000 personnes (plus qu'en 2012). Les autres, et surtout ceux de Le Pen et Fillon, apparaissent bien faméliques en comparaison.

    Signaler un abus

  • a.gim
    18 mars21:52

    combien 11%. 12%

    Signaler un abus

  • M5503580
    18 mars21:05

    J'étais indécis, mais maintenant c'est sur, je ne voterai pas pour lui.

    Signaler un abus

  • janaliz
    18 mars20:48

    4 300 000 ont voté en novembre. A peine 50 000 en ce samedi de mars ! Cherchez l'erreur ! On n'en a que faire de votre 6e qui est le retour à la 4e en pire.

    Signaler un abus

  • g.joly1
    18 mars19:45

    Post effacé (et on se demande bien pourquoi): Le drapeau tricolore le drapeau rouge réunis, beaux comme la 6e République que nous voulons.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.