1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

FRANCE 2017-Les parrains de Macron seront exclus du PS-Cambadélis

Reuters07/02/2017 à 14:35
    PARIS, 7 février (Reuters) - Les élus socialistes qui 
franchiront la "ligne rouge" du parrainage d'Emmanuel Macron, 
candidat à l'élection présidentielle en France, seront exclus du 
parti, ont déclaré mardi Jean-Christophe Cambadélis et 
Christophe Borgel.  
    Des parlementaires socialistes ont choisi de rejoindre le 
fondateur du mouvement En marche!, candidat hors primaire qui a 
pour l'instant de bons résultats dans les sondages d'opinion.   
    "J'ai dit et je n'ai pas bougé que ceux qui le 
parraineraient ne seraient plus au Parti socialiste", a déclaré 
Jean-Christophe Cambadélis sur RMC et BFM TV.  
    Interrogé sur le cas particulier du sénateur et maire de 
Lyon, Gérard Collomb, soutien de la première heure d'Emmanuel 
Macron, il sera exclu "bien sûr, sans problème" le cas échéant, 
a répondu le "patron" des socialistes.      
    "On ne peut pas être à la fois dans l'équipe du Parti 
socialiste et parrainer l'équipe adverse", a expliqué 
Jean-Christophe Cambadélis.  
    Une position confirmée par Christophe Borgel, l'un des 
organisateurs de la primaire de la gauche qui a vu la victoire 
de Benoît Hamon le 29 janvier dernier.      
    Le député s'est adressé sur LCP aux parlementaires "partis 
au compte-goutte et non pas à wagons entiers" chez Emmanuel 
Macron.   
    "Eux-mêmes considèrent qu'ils ont besoin de cette 
investiture socialiste. Pour eux, comme pour les autres, la 
ligne rouge c'est le parrainage", a-t-il déclaré. "Il faut 
travailler en tout moment au rassemblement".  
    "Ils ont été candidats en novembre devant les militants 
socialistes de leur circonscription. J'entends certains dire 'ce 
n'est pas le parti, ce sont les militants', mais tout cela forme 
un tout. Et l'investiture qu'ils ont revendiquée est 
l'investiture socialiste", a-t-il expliqué.  
    "C'est à eux de dénouer cette contradiction, soit en s'en 
tenant à une règle simple : on ne parraine pas un autre 
candidat, soit en allant au bout de leur logique, pour certains, 
en parrainant un autre candidat que le candidat socialiste".  
    Interrogé sur le cas de Richard Ferrand, secrétaire général 
du mouvement En marche! et candidat aux élections législatives 
dans le Finistère, Christophe Borgel s'est donné du temps.  
    "On verra où on en sera à la mi-mars", a-t-il dit. "Je ne 
préjuge de rien. Je leur suggère de ne préjuger de rien non 
plus".  
    La date limite du dépôt des parrainages des candidats par 
les élus est fixée au 17 mars. 
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse) 
 

8 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 445566ZM
    07 février16:23

    Le problème de notre pays ce sont les syndicats, qui peuvent bloquer impunément, comme au mois de mai, les raffineries, les routes et même les centrales nucléaires. Pensez-vous que les industriels sont prêts à prendre des risques ici, pour baisser le chômage ?

    Signaler un abus

  • M2766070
    07 février16:19

    voila un modèle de démocratie ...Lui il m épate ...tout les jours toutes les heures.... Je suis pret à bosser gratos, pour reconstruire la Bastille, rien que pour lui .....

    Signaler un abus

  • 445566ZM
    07 février15:28

    Le parti au pouvoir nous amusera toujours.

    Signaler un abus

  • M7097610
    07 février15:04

    2010jpge, pour votre gouverne, ce sont ces "idiots" qu'il a "conseillé", si on peut appeler cela du conseil !

    Signaler un abus

  • M7097610
    07 février15:02

    je cherchais qui soutenait le PDG nullissime de france inter et j'ai compris maintenant ! Je comprends qui pompe mes impôts !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.