Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

FRANCE 2017-Les enfants Fillon ont versé à leurs parents des milliers d'euros

Reuters14/03/2017 à 12:47
    * La fille du couple a versé 33.000 euros à ses parents 
    * Soit plus de 70% de rémunérations perçues comme assistante 
    * Les enquêteurs s'interrogent, selon Le Parisien 
 
 (Actualisé avec avocat de Marie Fillon, précisions) 
    PARIS, 14 mars (Reuters) - Deux enfants du couple Fillon ont 
versé à leurs parents une part importante des rémunérations 
qu'ils ont perçues en tant qu'assistants parlementaires de leur 
père entre 2005 et 2007, a révélé mardi Le Parisien, relançant 
les polémiques autour du candidat de la droite à la 
présidentielle. 
    Marie Fillon a notamment reçu 46.000 euros nets pour le 
travail qu'elle dit avoir assuré auprès de son père au Sénat et 
elle a effectué en parallèle des virements pour un montant total 
de 33.000 euros sur le compte bancaire de ses parents. 
    Ces chiffres ont été confirmés à Reuters par son avocat, Me 
Kiril Bougartchev, joint par téléphone.  
    Selon le Parisien, les magistrats saisis de l'enquête se 
demandent si les versements ont pu servir de rétrocessions 
destinées à maintenir le train de vie du couple Fillon. 
    Aux enquêteurs qui l'ont interrogée le 9 février dernier, 
Marie Fillon a expliqué pour sa part que ces opérations avaient 
pour but de rembourser ses parents pour les frais engagés à 
l'occasion de son mariage, en 2006, soit 44.000 euros. 
    "Elle fait ce qu'elle veut de l'argent qu'elle gagne. Si 
elle veut partir en voyage, elle part en voyage. Si elle veut se 
marier, elle se marie", estime Kiril Bougartchev. 
     
    "ARGENT DE POCHE" 
    Toujours selon Le Parisien, Charles Fillon a quant à lui 
fait état devant les enquêteurs de virements mensuels 
représentant environ 30% des rémunérations perçues au titre 
d'assistant parlementaire. 
    "François Fillon payait à son fils une partie de son loyer 
et de son argent de poche, à partir du moment où il a gagné sa 
vie, il était normal qu'il le rembourse", a répondu au Parisien 
l'avocat de François Fillon, Antonin Lévy. 
    Les soutiens de l'ex-Premier ministre se sont indignés de 
ces dernières révélations, qui s'ajoutent à celles du Journal du 
dimanche concernant les costumes de prix offerts au candidat par 
un donateur anonyme.   
    "Tout ce qui se passe depuis maintenant cinq ou six 
semaines, ces attaques répétées, incessantes, inédites par leur 
caractère généralisé (...), tout ça n'a qu'un but, c'est 
d'empêcher François Fillon de faire campagne", a jugé Eric 
Ciotti (Les Républicains) sur Public Sénat et Sud Radio.    
    L'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, qui avait 
soutenu Alain Juppé lors de la primaire de novembre, a refusé de 
répondre aux questions sur le sujet, renvoyant aux avocats de la 
famille Fillon. 
    "Je refuse de mettre la campagne à ce niveau-là", a-t-il 
déclaré sur RTL. 
    La candidature de François Fillon traverse une zone de 
fortes turbulences depuis les révélations du Canard enchaîné sur 
des emplois potentiellement fictifs dont aurait bénéficié 
Penelope Fillon, ainsi que Marie et Charles. 
    Ces soupçons sont au coeur d'une information judiciaire, 
actuellement entre les mains de trois juges d'instruction qui 
ont convoqué ce mercredi l'ex-Premier ministre en vue d'une 
possible mise en examen. 
    Le vainqueur de la primaire de la droite a fait savoir qu'il 
poursuivrait sa campagne s'il devait être effectivement mis en 
examen. 
 
 (Simon Carraud, édité par Yves Clarisse) 
 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • JOG58
    14 mars13:16

    la verité tue c'est pourquoi mon post a encore été dégagé. Vive la neutralité de boursorama, pire que BFM

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.