Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

FRANCE 2017-Les électeurs aux urnes pour départager Valls et Hamon

Reuters29/01/2017 à 09:10
    PARIS, 29 janvier (Reuters) - Les électeurs ont commencé 
dimanche à se rendre dans les bureaux de vote pour désigner le 
candidat socialiste à la présidentielle au terme d'une campagne 
marquée par la polémique sur les chiffres de la participation au 
premier tour et les échanges parfois acerbes entre Manuel Valls 
et le favori, Benoît Hamon. 
    L'issue de ce second tour décidera des possibles alliances 
en vue des élections présidentielle et législatives, comme de 
l'avenir d'un PS tiraillé entre son aile droite et son aile 
gauche. 
    Manuel Valls, qui appelle à une mobilisation massive 
d'électeurs rebutés par les promesses "infinançables" de Benoît 
Hamon pour inverser la tendance, s'est présenté vendredi comme 
le seul à même de gagner la course à l'Elysée. 
    "Je suis convaincu que si je gagne cette primaire, demain, 
moi, je peux gagner l'élection présidentielle", a-t-il dit à la 
presse lors d'un déplacement en Meurthe-et-Moselle. "Rien n'est 
écrit et tout est possible". 
    Il a également expliqué, cette fois sur BFM TV, qu'il ne 
pourrait défendre le projet de Benoît Hamon s'il était battu, 
tout en promettant de respecter les règles de la primaire.  
    "Je serai loyal. Je m'effacerai", a dit l'ex-Premier 
ministre, qui a dénoncé au cours de la semaine le volet 
économique du programme de son concurrent et des "ambiguïtés" en 
matière de laïcité. 
     
    DEUX MILLIONS DE VOTANTS ESPÉRÉS 
    Conscient de l'enjeu, le Premier ministre Bernard Cazeneuve, 
chef de la majorité, réunira lundi matin à Matignon l'ensemble 
du gouvernement "pour une discussion collective" sur les 
résultats du scrutin, a-t-on appris de source gouvernementale. 
    S'il l'emporte, Benoît Hamon, représentant d'une aile gauche 
du Parti socialiste jusqu'alors minoritaire, se trouverait 
propulsé de fait au premier rang du parti. 
    Face à la difficulté d'attirer les élus rétifs, le député 
des Yvelines a affirmé qu'il ferait "tous les gestes 
nécessaires" au rassemblement. 
    "Je ne considère pas que la victoire est acquise", a-t-il 
dit sur RTL avant de s'afficher dans Paris aux côtés d'Arnaud 
Montebourg, qui s'est rallié à lui après être arrivé troisième, 
dimanche dernier.    
    Après un dernier débat télévisé respectueux sur le ton mais 
clivant sur les idées, Manuel Valls, a déploré une campagne 
"trop courte" où les débats entre les sept candidats ont créé 
selon lui une certaine "confusion". 
    Si 5,5 millions de téléspectateurs ont regardé mercredi le 
débat sur TF1 et France 2, selon Mediamétrie, difficile de dire 
combien se déplaceront ce dimanche dans les quelque 7.200 
bureaux de vote mis en place par le PS. 
    Des soupçons ont entaché la publication des résultats du 
premier tour, auquel ont participé 1,6 million de personnes, un 
score faible si on le compare au premier tour de la primaire de 
la gauche en 2011 et à celle de la droite, en novembre. 
    Interrogés vendredi dans le Parisien, les deux finalistes 
espèrent un niveau de participation proche de deux millions au 
second tour. 
 
 (Elizabeth Pineau, Jean-Baptiste Vey et Simon Carraud) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.