Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France 2017-Les communistes choisissent de soutenir Mélenchon

Reuters26/11/2016 à 19:04
    PARIS, 26 novembre (Reuters) - Les militants du Parti 
communiste français ont tranché samedi en faveur d'un soutien à 
la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l'élection présidentielle 
de 2017, a indiqué samedi le PCF dans un communiqué. 
    Plus de 56.000 cotisants à jour étaient appelés à voter 
entre jeudi et samedi pour choisir entre appuyer la candidature 
du cofondateur du Parti du gauche ou présenter un candidat issu 
des rangs du parti. 
    La proposition d'"une campagne communiste autonome appelant 
à voter Jean-Luc Mélenchon" a recueilli 53,6% des suffrages à 
l'issue de ce scrutin marqué par une participation de 72%, et 
"devient de ce fait la décision du Parti communiste français", a 
annoncé le PCF dans un communiqué.      
    La conférence nationale du PCF - qui réunit les cadres du 
parti - avait voté au début du mois pour une candidature 
communiste indépendante à 55,69%, l'option du soutien au 
co-fondateur du Parti de gauche ne recueillant que 44,31% des 
voix.        
    Le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, qui avait 
initialement soutenu sans grande conviction un rapprochement 
avec Jean-Luc Mélenchon, au nom du rassemblement, s'est depuis 
engagé plus franchement en faveur de cette approche.  
    Il s'agit pour le PCF "non pas (de) se rallier mais (de) 
lancer sans tarder une grande campagne communiste autonome, 
porteuse de nos propositions et de notre ambition de 
rassemblement, appelant à voter Jean-Luc Mélenchon au nom de ces 
objectifs", avait-t-il expliqué dans un billet de blog publié le 
18 novembre.   
    Un choix d'autant plus nécessaire selon lui que "l'élection 
de Donald Trump aux Etats-Unis, comme la déclaration de 
candidature d'Emmanuel Macron, dans des registres pourtant 
apparemment totalement opposés, montrent la capacité des forces 
néo-libérales à canaliser l'offre électorale en leur faveur, en 
captant à leur profit la critique et même le rejet du système", 
précisait-il dans ce texte.   
    La brouille entre le PCF et Jean-Luc Mélenchon, un temps 
unis au sein du "Front de gauche", avait franchi un nouveau 
palier en février lorsque le député européen, ex-trotskiste et 
ancien membre du Parti socialiste, s'est lancé dans la course à 
la présidentielle sans prévenir ses partenaires.   
    Devenu l'un des détracteurs les plus virulents de François 
Hollande, de Manuel Valls et de la politique menée par 
l'exécutif, l'ancien socialiste a refusé de participer à la 
primaire de la gauche en janvier prochain.  
    Le soutien des communistes à la candidature de Jean-Luc 
Mélenchon pourrait sceller leur réconciliation et permettre à ce 
dernier d'obtenir plus facilement les parrainages nécessaires en 
vue de la présidentielle.      
    Jean-Luc Mélenchon avait obtenu 11,1% des voix au premier 
tour de 2012 avec le soutien des communistes.  
    Lors de la dernière participation indépendante du PCF à une 
présidentielle, en 2007, sa candidate, Marie-George Buffet, 
avait obtenu 1,93% des suffrages au premier tour. 
    Huit députés élus sous l'étiquette du parti communiste 
siègent aujourd'hui à l'Assemblée nationale, aux côtés de deux 
élus Front de gauche. Le PCF est cependant parvenu à atteindre 
le seuil de 15 représentants nécessaire pour constituer un 
groupe parlementaire grâce à cinq élus d'outre-mer. 
 
 (Myriam Rivet, édité par Jean-Stéphane Brosse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.