Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France 2017-Le ton monte entre Juppé et Fillon

Reuters22/11/2016 à 13:57
    * Fillon accuse Juppé de "tomber bien bas" 
    * Juppé qualifie de "brutal" le programme économique de 
Fillon 
    * Il lui demande de clarifier sa position sur l'avortement 
    * "Rien n'est joué", dit Fillon avant le second tour 
 
    PARIS, 22 novembre (Reuters) - Le ton est monté mardi entre 
les deux prétendants à l'investiture de la droite pour la 
présidentielle, François Fillon accusant Alain Juppé de tomber 
"bien bas" après avoir vu son rival attaquer son programme 
économique et sociétal. 
    Alain Juppé, proche du centre, a lancé de violentes salves 
contre le projet de son adversaire, qu'il taxe de 
"traditionaliste" et à qui il oppose son "modernisme".  
    Après s'être concentré sur son programme économique jugé 
d'une "très grande brutalité sociale", il s'en est pris à ses 
positions sociétales, notamment sur l'avortement et le mariage 
homosexuel.  
    Le maire de Bordeaux lui a ainsi demandé mardi sur Europe 1 
de clarifier sa position sur l'avortement, qualifiée 
d'"ambiguë".  
    "C'est une polémique inqualifiable et jamais je n'aurais pu 
penser que mon ami Alain Juppé tombe aussi bas", lui a rétorqué 
François Fillon lors d'un déplacement à Viry-Châtillon 
(Essonne).  
    "Que la campagne reprenne sa dignité et qu'on cesse des 
polémiques qui sont inqualifiables et qui franchement abaissent 
le niveau", a-t-il ajouté.  
    Lors d'une conférence de presse à son QG de campagne, 
plusieurs représentantes du réseau "Les femmes avec Fillon" ont 
défendu leur champion.  
    "François Fillon est injustement calomnié, caricaturé, 
vilipendé sur cette question de l'avortement. Il n'y a pas de 
sujet", a ainsi déclaré sa porte-parole Valérie Boyer. "François 
Fillon n'a jamais remis en cause le droit des femmes", a-t-elle 
ajouté. 
    François Fillon a déclaré par le passé qu'il ne changerait 
pas la législation sur le droit à l'avortement, même s'il était, 
en tant que croyant, personnellement opposé à cette pratique. 
    L'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy a largement 
devancé Alain Juppé au premier tour de la primaire de la droite, 
et reçu plusieurs ralliements de poids, de Nicolas Sarkozy à 
Bruno Le Maire en passant par Laurent Wauquiez. 
     
    "RÉACTIONNAIRE MOYENÂGEUX" 
    Face à une victoire possible de celui qui a bousculé tous 
les sondages en s'imposant au dernier moment, Alain Juppé a 
lancé l'offensive dès lundi soir.  
    Prié d'évoquer ses "désaccords" avec François Fillon, il a 
notamment cité "le rôle de la femme dans la société". 
    "Moi je suis très attaché à l'égalité entre les hommes et 
les femmes et au respect de ce que les femmes ont conquis depuis 
des années et des années, c'est-à-dire leur liberté de choisir 
leur famille et le moment où elles décident d'avoir des enfants 
par exemple", a-t-il déclaré.  
    Il a aussi rappelé que François Fillon, qui souhaite une 
réécriture de la loi "Taubira" sur le volet filiation, sans 
toutefois remettre en cause l'adoption simple par les couples de 
même sexe, était soutenu par "Sens commun", mouvement proche de 
la "Manif pour tous". 
    "François Fillon appartient à une famille traditionaliste, 
moi je suis plus ouvert au modernisme, je me sens plus proche du 
pape François que de Sens commun ou de la Manif pour tous", 
avait-il dit dès lundi soir.  
    Un procès en traditionalisme qualifié de "grotesque" par 
François Fillon, qui reproche à son adversaire d'abaisser le 
niveau de la campagne et de caricaturer ses idées.  
    "Je vois bien que les attaques pleuvent et les caricatures 
aussi", a-t-il déclaré mardi lors d'une réunion de ses soutiens 
parlementaires. 
    "Après m'avoir traité 'd'ultralibéral", on me peint sous les 
traits d'un 'réactionnaire moyenâgeux'. C'est grotesque et 
ridicule!", a-t-il ajouté, appelant ses soutiens à se concentrer 
"sur le fond des problèmes". "Rien n'est joué." 
 
 (Chine Labbé, avec Ingrid Melander, édité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.