1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

FRANCE 2017-Le programme présidentiel de Benoît Hamon
Reuters11/01/2017 à 11:54

    PARIS, 11 janvier (Reuters) - Voici les principales mesures 
du programme de Benoît Hamon pour la primaire organisée par le 
Parti socialiste les 22 et 29 janvier en vue de l'élection 
présidentielle : 
     
    POUVOIR D'ACHAT 
    - Création d'un Revenu universel d'existence : augmentation 
dans un premier temps du RSA de 10% à 600 en 2017, versé à tous 
les ayants droit et tous les jeunes de 18 à 25 ans, puis 
extension à toute la population, montant de 750 euros à terme. 
    - Revalorisation immédiate du Smic et des minima sociaux de 
10%, hausse du point d'indice de la fonction publique. 
     
    TRAVAIL 
    - Abrogation immédiate de la loi Travail. 
    - Création d'un droit inconditionnel au temps partiel.  
    - Statut unique pour tous les actifs.  
    - Requalification des employés "ubérisés" en salariés. 
     
    FISCALITÉ 
    - Fusion impôt sur le revenu-CSG, individualisé et plus 
progressif grâce à l'augmentation du nombre de tranches. 
    - Création d'un impôt unique sur le patrimoine, progressif, 
net des dettes, comprenant notamment la taxe foncière et l'ISF.  
    - Modulation de l'impôt sur les sociétés en fonction de la 
part de bénéfices réinvestis, conditionner le CICE à des 
résultats sur emploi, écologie et réduction du temps de travail. 
    - Renforcement de la lutte contre l'évasion fiscale des 
entreprises. 
    - Création d'une taxe sur les robots intelligents pour 
financer la protection sociale.  
     
    ENTREPRISES 
    - Conseils d'administration plus représentatifs, droit de 
veto des salariés sur les choix stratégiques dans les 
entreprises de plus de 2.000 salariés. 
    - Renforcer l'implication des syndicats dans la prise de 
décisions stratégiques, encourager la syndicalisation. 
    - Egalité salariale femmes-hommes : renforcement des 
sanctions inscrites dans la loi, contrôles plus systématiques. 
    - Statut des dirigeants de grandes entreprises, encadrer les 
rémunérations, prohiber les stock options, fin des retraites 
chapeaux si démission ou de perte de confiance du conseil. 
     
    ECOLOGIE 
    - Sortie du diesel à l'horizon 2025, fin de l'avantage 
fiscal, installation de bornes de recharge électrique. 
    - Objectif de 50% d'énergies renouvelables en 2025. 
    - Programme d'investissements agricoles de 5 milliards 
d'euros pour soutenir agroécologie et circuits courts. 
     
    EUROPE  
    - Alliance des gauches pour imposer un moratoire sur le 
Pacte de stabilité et le traité TSCG jusqu'à l'adoption d'un 
traité excluant les dépenses d'investissement du déficit et 
introduisant une logique de coordination. 
    - Annulation de la dette contractée par les pays de l'UE 
depuis 2008 et détenue par d'autres Etats européens, 
mutualisation de la dette européenne, évolution des statuts de 
la BCE et facilitation du financement direct des Etats. 
    - Adoption d'un traité social européen avec un Smic européen 
à hauteur de 60% du salaire moyen et harmonisation fiscale. 
    - Suspension de l'accord de libre-échange avec le Canada. 
     
    SANTÉ 
    - Equité des aides à l'accès aux complémentaires santé. 
    - Légalisation du cannabis avec encadrement de sa 
distribution et prévention. 
     
    LOGEMENT 
    - Renforcement des sanctions à l'encontre des communes qui 
ne respectent pas la loi en matière de logements sociaux.  
         
    EDUCATION 
    - Recrutement de 40.000 enseignants, scolarité obligatoire 
dès 3 ans, revalorisation des salaires des enseignants et de la 
carrière des enseignants-chercheurs avec créations de postes. 
    - Création d'un service public de la petite enfance et d'un 
service public du soutien scolaire. 
    - Droit universel à la formation tout au long de la vie. 
 
    INSTITUTIONS 
    - Septennat unique du président de la République. 
    - Trois mandats identiques consécutifs maximum. 
    - Droit de vote des étrangers aux élections locales. 
    - Dose de proportionnelle à l'Assemblée, réforme du Sénat. 
     
    MÉDIAS 
    - Loi anti-trust dans les médias. 
 
 (Delphine Bernard-Bruls et Jean-Baptiste Vey, édité par Yves 
Clarisse) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer