Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

FRANCE 2017-Le Pen, spectatrice d'une campagne insolite

Reuters14/04/2017 à 16:40
    * Eclipsée par ses trois principaux concurrents 
    * Ses thèmes de prédilection jamais au coeur du débat 
 
    par Simon Carraud 
    PARIS, 14 avril (Reuters) - Impuissante à imposer ses idées 
dans le débat et gestionnaire prudente de son capital dans les 
sondages, Marine Le Pen n'a encore jamais réussi à donner le ton 
de la campagne pour la présidentielle, dont le premier tour aura 
lieu dans neuf jours. 
    La présidente du Front national a tenu meeting et multiplié 
les interventions dans les médias mais a subi parallèlement la 
concurrence de trois phénomènes médiatiques : la poussée de 
Jean-Luc Mélenchon, la curiosité suscitée par Emmanuel Macron et 
le feuilleton des affaires de François Fillon. 
    Dans le même temps, la courbe des intentions de vote en sa 
faveur s'est infléchie, passant en quelques semaines de près de 
30% selon certains instituts à un peu plus de 20% dans les 
dernières enquêtes. 
    A tel point que sa qualification pour le second tour ne 
paraît plus si certaine. 
    "Sa campagne ne lui a pas permis de créer de dynamique", 
résume Emmanuel Rivière, directeur général France de Kantar 
Public (Sofres) qui relève, parmi les explications possibles, un 
"effritement de l'effet nouveauté" incarné par Marine Le Pen, 
déjà candidate il y a cinq ans. 
    Et, au cours des dernières semaines durant lesquelles le 
débat de fond n'a eu lieu que par digressions, l'eurodéputée n'a 
pas réussi à attirer ses adversaires sur son terrain le plus 
favorable, celui de l'identité et de l'immigration. 
    "La campagne n'a pas porté sur les thèmes auxquels on 
s'attendait - l'immigration, l'identité et la sécurité. Marine 
Le Pen n'a pas beaucoup insisté sur ces thèmes-la. Elle a plutôt 
fait une campagne de deuxième tour", relève Isabelle 
Veyrat-Masson, directrice de recherche au CNRS. 
    "Mais aucun thème ne s'est imposé dans cette campagne, à 
cause de l'importance du débat sur Fillon. C'est une campagne 
très atypique, entièrement phagocytée par François Fillon", 
ajoute cette spécialiste de communication politique. 
    Plutôt que de s'en tenir aux thèmes de prédilection du FN, 
la candidate a insisté, entre autres, sur le Brexit. Mais le 
vote britannique sur une sortie de l'Union européenne s'est 
apparenté, selon Emmanuel Rivière, à une "fausse aubaine". 
    "Les électeurs français ne sont pas du tout dans le même 
état d'esprit que les Britanniques", juge-t-il.  
     
    L'EFFET DES AFFAIRES 
    Résultat : l'abandon de l'euro, une proposition loin de 
faire consensus dans l'opinion, figure en tête des mesures qui 
ont émergé de son programme. Moins d'un quart de Français sont 
favorables à cette idée, selon une étude récente de Kantar 
Sofres-One point.   
    La campagne de Marine Le Pen a également été rythmée par sa 
visite au président russe, Vladimir Poutine, par la polémique 
déclenchée par ses propos sur la rafle du Vel d'Hiv, dont la 
France ne serait pas responsable, et par les ennuis judiciaires. 
    La présidente du parti d'extrême droite est sous la menace 
d'une mise en examen dans le cadre de l'enquête sur des soupçons 
d'emplois fictifs du FN au Parlement européen. 
    Les juges français ont transmis au Parlement européen une 
demande de levée de son immunité, derrière laquelle 
l'eurodéputée s'est jusqu'à présent retranchée pour refuser de 
se rendre aux convocations.   
    "Il y a aujourd'hui, quand même, un petit effet des affaires 
qui la déstabilisent un peu et ne lui permettent pas de se 
singulariser à droite (par rapport à François Fillon-NDLR)", 
selon Jean-Daniel Lévy, de Harris Interactive. 
    Autrement dit, le parti d'extrême droite ne peut pas brandir 
sa probité, dont il avait jadis fait un slogan - "Mains propres 
et têtes hautes".  
    Signe d'une campagne durant laquelle elle a été quasiment 
réduite au rang de spectatrice, Marine Le Pen s'est plainte 
vendredi, sur franceinfo, de ne pas réussir à faire entendre ses 
propositions.      
    "J'aimerais aussi qu'on parle du chômage, j'aimerais aussi 
qu'on parle de l'insécurité, j'aimerais aussi qu'on parle des 
retraites", s'est lamentée la présidente du FN, qui était 
interrogée sur le rôle de la Russie dans le dossier syrien. 
    Les occasions d'enclencher une dynamique favorable sont 
désormais comptées. Seuls trois meetings sont à son programme 
avant le premier tour, l'un à Perpignan prévu samedi, le suivant 
à Paris, lundi, et le dernier à Marseille, mercredi. 
 
 (Avec Ingrid Melander, édité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.