Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

FRANCE 2017-Le Kremlin dément s'immiscer dans la campagne de Macron

Reuters14/02/2017 à 11:30
 (Actualisé avec tribune dans le Monde) 
    MOSCOU/PARIS, 14 février (Reuters) - Le Kremlin a déclaré 
mardi que les accusations de piratage et d'ingérence russe dans 
la campagne de l'ex-ministre de l'Economie Emmanuel Macron, 
candidat à l'élection présidentielle d'avril-mai en France, 
étaient "absurdes". 
    La Russie n'a pas l'intention de s'immiscer dans des 
processus électoraux à l'étranger, a dit le porte-parole de la 
présidence russe, Dmitri Peskov, à la presse lors d'une 
conférence téléphonique.  
    "Qu'il y ait une campagne hystérique anti-Poutine dans 
certains pays à l'étranger est en revanche un fait évident", 
a-t-il ajouté.  
    L'équipe d'Emmanuel Macron dit avoir essuyé des milliers de 
cyberattaques depuis l'entrée en campagne du candidat du 
mouvement "En marche!" et a exhorté l'Etat à prendre des mesures 
face au risque d'ingérence étrangère dans l'élection 
présidentielle en France  .  
    La Russie a déjà été accusée d'être derrière les piratages 
informatiques qui ont visé le Parti démocrate et sa candidate 
Hillary Clinton, battue par le républicain Donald Trump dans la 
course à la Maison blanche.    
    Dans une tribune publiée dans Le Monde mardi, le secrétaire 
général du mouvement "En Marche!" appelle à ne pas "laisser la 
Russie déstabiliser la présidentielle en France". 
    "Le site internet du mouvement En marche ! et ses 
infrastructures font l'objet de plusieurs milliers d'attaques 
mensuelles sous diverses formes", écrit Richard Ferrand.  
    "L'objectif est de pénétrer dans nos bases de données et nos 
boîtes mail afin de les pirater. Si ces attaques réussissaient, 
l'animation de la campagne d'En marche ! deviendrait extrêmement 
difficile, sinon impossible", poursuit-il.  
    "Ces attaques proviennent principalement d'Ukraine, pour 
près de la moitié d'entre elles", ajoute-t-il. "Ce qu'indique de 
manière certaine la nature de ces attaques, c'est qu'elles sont 
organisées et coordonnées par un groupe structuré, et non par 
des hackers solitaires." 
    En France, si le risque de cyberattaques susceptibles de 
perturber ou d'influencer le processus démocratique est pris au 
sérieux, les autorités refusent jusqu'à présent, contrairement à 
Washington ou Berlin, de pointer du doigt Moscou. 
 
 (Alexander Winning à Moscou et Marine Pennetier et Henri-Pierre 
André à Paris, édité par Yves Clarisse) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.