1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

FRANCE 2017-Fillon voit des avantages au Brexit

Reuters06/04/2017 à 15:53
    PARIS, 6 avril (Reuters) - François Fillon a estimé jeudi 
que le Brexit pouvait être une chance pour l'avenir de l'Union 
européenne, qui pourra mieux lutter contre le dumping fiscal une 
fois parti le Royaume-Uni.  
    "Le Brexit peut avoir des avantages", a déclaré le candidat 
de la droite à la présidentielle lors d'une conférence de presse 
consacrée au volet européen de son programme. 
    "Les Britanniques ont toujours refusé de faire du principe 
de réciprocité une exigence de base, ils se sont toujours 
opposés aux mesures de défense commerciale lorsque la Commission 
se décidait à en proposer", a-t-il ajouté. 
    L'ex-Premier ministre a jugé qu'une sortie du Royaume-Uni 
pouvait ainsi permettre à l'UE d'utiliser "sans timidité (...) 
ses instruments de défense commerciale pour lutter efficacement 
contre le dumping ou les subventions des pays tiers". 
    L'Union européenne "devra également refuser d'ouvrir ses 
marchés publics si elle n'obtient pas une vraie réciprocité pour 
nos entreprises", a-t-il averti. 
    En début d'année, le ministre britannique des Finances, 
Philip Hammond, avait brandi la menace d'un dumping fiscal pour 
préserver la compétitivité économique de son pays si les 
négociations sur la sortie de l'Union n'aboutissaient pas à des 
relations commerciales satisfaisantes.   
     
    Voir aussi : 
    Europe: rupture, confrontation ou approfondissement au 
programme   
 
 (Hélène Dauschy, édité par Simon Carraud) 
 

8 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M6816885
    06 avril19:29

    il a été premier ministre , si il avait été brillant à ce poste quelqu un s en souviendrait , non ? , en fait , il est la par accident , comme Hamon , Juppé trop au centre , Sarko détesté , il restait que lui , la suite on la connait , pénélope , les enfants , les costards , les montres , gros flambeur sans envergure

    Signaler un abus

  • M1961G
    06 avril17:20

    si fillon est pour le brexit , ça veut dire qu'il est pour le frexit , donc d'accord avec le fn . en réalité , il y'a peu de différence entre fillon et marine . avec le fn , on a simplement l'original .

    Signaler un abus

  • M1961G
    06 avril17:09

    fillon ne connait rien à l'économie . c'est un expert dans le vol en tout genre . ce que dit fillon et son programme ne tient pas la route car un "es"croc" ne peut pas réformer . les syndicats et les salariés vont faire trembler fillon si par malheur , il était élu . un voleur à l'élysée serait une première en france .

    Signaler un abus

  • dejongh3
    06 avril17:03

    La France a besoin de cet homme pour remettre d'équerre ce que Hollande et son héritier n'ont cessé d'abîmer.

    Signaler un abus

  • wanda6
    06 avril16:51

    En changeant de slogan " le courage de la vérité" Fillon se désavoue et montre que la franchise n'est pas sa qualité première et qu'il n'a plus rien à faire dans cette campagne électorale.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer