1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

FRANCE 2017-Fillon a atteint un "point de non-retour", dit Lellouche
Reuters01/03/2017 à 17:04

    PARIS, 1er mars (Reuters) - Le député sarkozyste Pierre 
Lellouche a dressé mercredi le constat d'un "point de 
non-retour" dans la campagne de François Fillon et appelé le 
parti Les Républicains à "rechercher les voies et moyens d'une 
sortie de crise" après la décision de l'ex-Premier ministre de 
maintenir sa candidature à l'Elysée. 
    Dans un communiqué, l'ancien secrétaire d'Etat propose 
également d'envisager de saisir le Conseil constitutionnel afin 
de demander le report de l'élection présidentielle. 
    Pierre Lellouche juge le vainqueur de la primaire de la 
droite "inaudible" depuis plusieurs semaines et qu'un "un point 
de non-retour" a été atteint avec l'annonce, mercredi, d'une 
convocation de François Fillon devant les juges. 
    Cette convocation dans l'affaire des emplois de membres de 
sa famille, prévue le 15 mars, pourrait déboucher sur une mise 
en examen ou un placement sous le statut de témoin assisté.  
    Le candidat investi par LR a annoncé qu'il ne se désisterait 
pas avant le premier tour, le 23 avril, quel que soit son avenir 
judiciaire. 
    Depuis cette annonce, plusieurs élus, dont Bruno Le Maire et 
certains de ses soutiens, ont fait savoir qu'ils se retiraient 
de la campagne.  
 
 (Simon Carraud et Emile Picy, édité par Yves Clarisse) 
 

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M6445098
    01 mars17:35

    M187, Juppé n'est pas un recours, vous oubliez que lui et son programme ont été massivement rejetés à la primaire. il ne serait un recours que s'il s'engage à porter le programme choisi, pas le sien. d'ailleurs son programme est très proche de celui de Macron, on pourrait les confondre...

    Signaler un abus

  • M6445098
    01 mars17:32

    odnaz, vous oubliez que dans les statuts de LR il n'est pas possible de changer de candidat, sauf si ce candidat se désiste. c'est lui qui décide et est seul maître de son sort.

    Signaler un abus

  • M1876177
    01 mars17:32

    fillon entraine la droite dans sa chute c est clair il est autiste mais juppé ne vaux pas mieux c es tle seul a pouvoir sauver la droite et au lieu de se poser en recours il continue a soutenir bêtement Fillon!

    Signaler un abus

  • bernm
    01 mars17:26

    Si Fillon jette l'eponge, sa carriere est fini. Son seul espoir, etre elu, il va donc tenter le tout pour le tout. Que la droite soit au pouvoir ou pas est le dernier de ses soucis.Ce qui est surprenant, c'est que le parti ne l'ai pas vire depuis longtemps et que ce soit toujours lui qui decide.

    Signaler un abus

  • phili646
    01 mars17:25

    voila c'est fait l'UDI vient de le lâcher !!!!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer