Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

FRANCE 2017-Bayrou dit avoir refusé un accord avec Fillon

Reuters31/01/2017 à 21:21
 (Actualisé avec citations supplémentaires et contexte) 
    PARIS, 31 janvier (Reuters) - Le centriste François Bayrou, 
qui promet de dévoiler d'ici la mi-février ses intentions pour 
la présidentielle, a déclaré mardi avoir refusé un accord avec 
François Fillon, principal candidat de la droite, en raison de 
son programme "injuste". 
    Invité de TF1, le président du Modem a dressé un 
réquisitoire contre le député Les Républicains, pris dans un 
scandale sur les emplois potentiellement fictifs de son épouse à 
l'origine de ce qu'il a présenté comme un "trouble énorme parmi 
les Français".  
    "Je n'ai pas accepté d'accord avec lui en raison de son 
projet, qui est un projet que je considérais comme injuste en 
demandant beaucoup à ceux qui ont peu et en créant des avantages 
(...) à ceux qui ont beaucoup", a expliqué le maire de Pau. 
    Prié de dire s'il voterait pour François Fillon à la 
présidentielle d'avril-mai, François Bayrou a répondu "non". 
    Le candidat malheureux de 2002, 2007 et 2012 avait déjà émis 
à plusieurs reprises des réserves sur le programme du vainqueur 
de la primaire de la droite mais il n'avait encore jamais exclu 
aussi catégoriquement la possibilité d'un ralliement. 
    La candidature de François Fillon est fragilisée depuis une 
semaine par des révélations de la presse sur les rémunérations 
de son épouse, Penelope, en tant qu'attachée parlementaire et 
collaboratrice d'une revue.   
    Le Parquet national financier a ouvert mercredi dernier une 
enquête préliminaire pour déterminer si l'épouse du candidat a 
bien exercé des activités en contrepartie des ces rémunérations, 
d'un montant total de plusieurs centaines de milliers d'euros. 
    "Il y a un trouble énorme parmi les Français", a estimé 
François Bayrou, qui a également parlé d'un "chaos sans 
précédent" soulevant plusieurs questions. 
    "Est-ce que la loi est la même pour tous ?" et "quand on 
demande des sacrifices aux gens, est-ce que les sacrifices sont 
équitablement répartis ?", s'est interrogé le centriste. 
    Ce constat ne le conduit pas pour autant à se tourner pour 
le moment vers Emmanuel Macron, dont la proposition n'est pas 
"mûre", ni, à ce stade, à se déclarer lui-même candidat pour une 
quatrième fois consécutive. 
    "Je prends une décision de cet ordre lorsque je sais qu'il 
n'y a pas d'autre possibilité pour le pays que de s'avancer et 
de lui proposer directement un projet. Et au point ou nous 
sommes, cette décision n'est pas prise", selon François Bayrou. 
    L'auteur de "Résolution française"  , un manuel 
du bon candidat à paraître mercredi, a assuré qu'il mettrait fin 
au suspense autour de la mi-février.  
 
 (Simon Carraud, édité par Marc Angrand) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.